Un problème de redondance ou de priorité?

0
21

Francois Carrier
Éditorialiste Invité
Guest Editorialist


Francois Carrier
Éditorialiste Invité
Guest Editorialist

Le 18 septembre dernier, une bonne partie de la MRC Pontiac a été plongée dans une "autre" panne. Les services Internet et téléphonique ont été arrêtés pendant plusieurs heures. La MRC Pontiac a par la suite émis un communiqué de presse pour dénoncer la situation. Le communiqué était direct: "Le manque de redondance téléphonique met la sécurité des citoyens à risque".
À part dans les médias locaux, cette situation a pris plus de deux semaines pour attirer l’attention des médias de l’extérieur du Pontiac. C’est tout à fait normal que nous soyons les premiers à couvrir ce genre d’événement, mais c’est le délai et le manque d’intérêt qui me trouble.
Aucune des entreprises touchées n’ont émis un communiqué de presse pour expliquer la situation ou faire valoir leur "bout" de l’histoire. Également, difficile d’avoir des explications. Quelques jours plus tard,  cette fois, c’est
l’électricité qui a manqué à plusieurs endroits et de manière intermittente. Encore une fois, difficile d’avoir des réponses claires. Pourtant, ce que le Pontiac cherche, c’est d’améliorer la situation. L’approche n’est pas agressive, mais basée sur un dialogue.
Ajoutons les campagnes publicitaires du gouvernement afin de stimuler les candidatures en vue des élections du 5 novembre prochain, diffusées seulement en français et par écrit. Sachant qu’en 2013, environ 57% des conseillers ou maires ont été élus par acclamation, je doute que les stratégies mises en place vont remédier à la situation. Tous des événements qui nous font douter de l’intérêt des décideurs face à notre petite mais grande région.
Le 5 novembre, la personne qui sera élue au poste de préfet devra assurément évaluer les stratégies pour faire comprendre le Pontiac au "monde". Beaucoup d’efforts et énormément d’énergie devront être déployés par les nouveaux élus. La façon de faire, les mots qui seront utilisés, les premiers contacts seront déterminants pour ce nouvel élu avec les différents ministères ou entreprises. Peu importe s’il s’agit d’une personnalité déjà connue, comme le poste est nouveau, l’approche devra être différente et rafraîchissante.
Ma chambre de commerce!
Je m’en voudrais de ne pas parler de la contribution de la Chambre de Commerce du Pontiac à la vie démocratique et à la sensibilisation aux réalités du Pontiac. Après avoir profité d’une de leurs rencontres pour inviter les responsables du Groupe Tactique  d’Intervention (GTI), la Chambre de Commerce s’est assurée que les citoyens puissent avoir dans les deux langues officielles un débat autour des cinq candidats à la préfecture. C’est exactement le rôle d’une chambre de commerce active, rassembleuse et efficace. Certes, j’aimerais voir un jour les intervenants de l’économie sociale être considérés comme des membres à part entière de cette Chambre, comme c’est le cas ailleurs. Pour moi les plus récentes opérations de cette Chambre démontrent bien sa contribution à notre communauté et son sens de l’initiative. Une contribution qui risque d’être fort utile
au préfet qui sera élu.