Un nouveau projet pour Jovalco Chiffre d’affaires de 15 million $, 100 emplois l’objectif

0
30

Gaëtan Forgues

LITCHFIELD – Le 6 octobre dernier, lors d’une conférence de presse, Jovalco a dévoilé son nouveau plan d’affaires devant une assistance de plus de quatre-vingt-cinq personnes.

Gaëtan Forgues

LITCHFIELD – Le 6 octobre dernier, lors d’une conférence de presse, Jovalco a dévoilé son nouveau plan d’affaires devant une assistance de plus de quatre-vingt-cinq personnes.
Jovalco est une entreprise de première transformation en sciage et en vente de sous-produits de bois créée en 2010 dont le président est M. Gaétan Turgeon, le directeur d’usine, M. Sébastien Bergeron et l’ingénieur M. Yves Paquette.
À la suite de l’acquisition de l’usine de Litchfield en 2013, Jovalco avait reçu une offre de démantèlement de l’usine pour son déménagement vers le Maine aux États-Unis; en mai 2014, M.Turgeon a pris la décision de demeurer sur le site actuel de Litchfield. Depuis ce temps, la réalisation du plan d’affaires et le rassemblement des conditions gagnantes pour le démarrage de l’usine se sont
concrétisées.
D’après le président de Jovalco, le projet consiste à mettre en place l’opération d’une usine de sciage de feuillus pour un volume de 100 000 mètres cubes annuellement, la mise en copeaux de 200 000 tonnes vertes annuellement dont 50 000 tonnes vertes vieillies sur place. Il y a aussi la création d’un plan de diversification des activités, notamment par un projet à l’étude soit l’ajout d’un séchoir et de produits complémentaires tels que des composantes de palettes et des produits à valeur ajoutée.
Retombées du projet: chiffre d’affaires de 15 million $; création de
100 emplois locaux en usine et en forêt; retombées économiques indirectes évaluées à $13,5 millions; acheteurs locaux de bois privé; investissement dans la réfection de chemins multi-usages de la région; intégration des opérations forestières afin de maximiser l’utilisation régionale de la fibre et un apport
positif sur le commerce au détail de la région.
M. Turgeon a aussi annoncé qu’à défaut d’avoir pu débuter les opérations à la mi-septembre, le démarrage des activités de sciage est présentement en
réévaluation en attente du meilleur moment pour débuter. Il ajoute que ce projet ne serait pas possible sans leurs partenaires suivants: le Syndicat des producteurs de bois du sud du Québec, l’Association du chemin du lac Jim, Fortress Specialty Cellulose, MDF Pembroke, Bois Nordex, la Coopérative forestière
des Hautes-Laurentides, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
(collaboration dans le cadre du développement de la forêt du Pontiac).
Aussi présent à la conférence de presse se trouvait le préfet de
la MRC de Pontiac, M. Raymond Durocher, qui a assuré son soutien au
projet de Jovalco qui est un important atout vers le projet Biomasse (énergie) de la MRC de Pontiac.
À la fin de la conférence de presse il y a eu une période de questions
pendant laquelle M. Hector Soucie s’est dit très attristé de voir tout notre bois partir de ls MRC de Pontiac vers l’extérieur. Il espère que ce projet apportera des changements. La soirée s’est terminée avec une visite guidée de l’usine.