Un décès à la suite d’une intervention policière

0
200

François Carrier

CLARENDON – Une intervention policière a eu lieu lundi 5 juin, a déclenché une enquête du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), à la suite d’un décès par arme à feu. Selon le BEI, un policier aurait dégainé son arme à feu et aurait fait feu en direction de la personne qui est tombée à l’intérieur du cabanon, où avait lieu l’opération. La victime est un homme de 39 ans.

Les renseignements préliminaires communiqués au BEI suggère ce qui suit :

Le 2023-06-05 vers 11 h, un appel aurait été logé à la Sûreté du Québec qui concernerait une chicane familiale. En se déplaçant vers les lieux, les policiers auraient fait une demande de vérification de possession d’arme à feu et le résultat se serait avéré négatif. Vers 11 h 17, deux policiers se sont présentés sur les lieux. À leur arrivée, des gens sur place auraient mentionné aux policiers que la personne se serait dirigée dans le cabanon derrière la résidence. Les policiers se sont dirigés vers le cabanon pour rencontrer la personne et cette dernière les aurait pointés avec une arme à feu. Un policier aurait dégainé son arme à feu et aurait fait feu en direction de la personne qui est tombée à l’intérieur du cabanon. Un périmètre de sécurité aurait été établi en attendant l’arrivée des membres du groupe d’intervention. À 11 h 43, une opération filet aurait été enclenchée. Vers 14 h 18, à la suite des vérifications du groupe d’intervention, la personne aurait été retrouvée inconsciente dans le cabanon et son décès a ensuite été constaté.

Cinq enquêteurs du BEI ont été chargés d’enquêter sur les circonstances de l’intervention. Vu les circonstances de l’événement, les services de soutien d’un corps de police ont été requis, soit le Service de police de la ville de Montréal. Une enquête criminelle parallèle concernant les événements survenus avant l’intervention policière a été confiée au Service de police de la ville de Montréal. Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca/nousjoindre. L’identité de la victime et le lieu exact de l’opération n’ont pas encore été rendus publics.