Sécurité et durabilité agricoles

0
40

Sécurité et durabilité agricoles dans le Pontiac

Dale Shutt

SHAWVILLE – Lors d’une rencontre organisée par la députée Sophie Chatel, tenue à la Vignoble Petit Chariot Rouge, le 31 mai, des producteurs agricoles locaux et des représentants de diverses associations agricoles se sont réunis pour discuter et faire des suggestions concernant la durabilité, la sécurité et le développement économique de l’agroalimentaire dans le Pontiac.

Marie-Claude Bibeau, actuelle ministre de l’Agence du revenu du Canada (ARC) et ancienne ministre de l’Agriculture, s’est jointe à Chatel à la tribune. Après une brève introduction, Chatel a parlé de son travail avec le Caucus rural concernant la durabilité et le développement économique dans le secteur agricole, déclarant qu’ils travaillaient sur une stratégie à présenter au Caucus national en septembre prochain.

La sécurité et la durabilité de l’agriculture sont des sujets importants dans le Pontiac où 32% de la population est impliquée dans la production alimentaire et où les revenus agricoles sont actuellement en baisse.

Mme Chatel a ensuite donné la parole aux questions des plus de 30 personnes présentes. La première question concernait la gestion de l’offre et les moyens possibles de créer un système pour rendre les aliments cultivés localement plus accessibles aux membres vulnérables de la communauté. Le renforcement de cette idée était une suggestion pour mieux éduquer nos enfants sur la façon dont les aliments sont produits et l’importance d’acheter localement pour des raisons sanitaires et économiques.

Plus d’une personne s’est dite préoccupée par l’autonomie alimentaire et la concurrence avec les aliments importés, où les normes de production de ces aliments sont inconnues ou ne respectent pas les normes attendues des agriculteurs canadiens.

La frustration a été exprimée au sujet de la complexité des réglementations gouvernementales et de la paperasserie auxquelles les agriculteurs doivent faire face quotidiennement. Cela a soulevé des inquiétudes quant à la santé mentale d’une communauté agricole déjà aux prises avec les effets du changement climatique et des dépenses d’exploitation gonflées.

Bien que la réunion se soit terminée avec d’autres questions en attente, Mme Chatel a assuré à tout le monde qu’elle était toujours disponible via son bureau ou par courriel pour répondre aux demandes de renseignements et que d’autres occasions de se rencontrer pourraient être prévues.

La ministre de l’ARC, Marie-Claude Bibeau, et la députée Sophie Chatel ont rencontré des producteurs agricoles à la Vignoble Petit Chariot Rouge, le 31 mai.