Séance d’information pour les victimes des inondations

0
33

Samantha MacConnell (tr. SM)

MUNICIPALITE DU

Samantha MacConnell (tr. SM)

MUNICIPALITE DU
PONTIAC & MANSFIED ­– Le centre communautaire de Luskville était rempli de plus de 150 résidents du Pontiac le lundi 15 mai, alors que des représentants d’Hydro Québec, du CSSS Pontiac et du gouvernement du Québec se sont réunis pour fournir une séance d’information sur le rétablissement de la ville après les récentes inondations qui ont submergé la région. Une autre séance a été offerte à Mansfield, le 18 mai.
La séance d’information, présentée en anglais et en français, a fourni aux
résidents des informations sur la façon de rentrer en toute sécurité dans leur maison. Le député de Pontiac, Will Amos, a souhaité aux résidents que « leur municipalité et leur gouvernement continuent d’apporter des modifications au programme actuel d’indemnisation afin d’accroître le montant du soutien aux victimes des inondations ».
Le ministère de la Sécurité publique a fourni un résumé détaillé de l’aide financière pour les frais d’évacuation, de logement, de nourriture, de dommage et de réintégration pour les victimes des inondations.À l’heure actuelle, les municipalités de Fort-Coulonge, Mansfield, Otter Lake et Pontiac sont admissibles à une aide financière d’urgence.
Les points suivants ont été mis en évidence pendant la session d’information:
• Les résidents devraient considérer l’eau à partir des puits non potable et attendre 10 jours après l’inondation avant d’effectuer des traitements pour nettoyer l’eau.
• La majorité des compagnies d’assurance couvrent les débordements d’égouts et les infiltrations d’eau par de fortes pluies, mais les inondations, dans la plupart des cas, ne sont pas couvertes. MSP appuie les situations d’inondation qui ne sont
pas couvertes par les compagnies d’assurance (max 200 000 $).
• Les sacs de sable doivent être retournés à la municipalité et ne doivent pas être jetés sur les plages ou utilisés comme sable de jeu.
• Les résidents qui nettoient leurs maisons après l’inondation devraient veiller à se laver les mains régulièrement et à utiliser des masques pour empêcher l’eau contaminée d’entrer dans la bouche.
• Hydro Québec a annoncé qu’il ne facturerait pas de frais pour rétablir l’électricité aux résidents touchés par les inondations.
• Les résidents qui ont besoin d’un soutien physique ou psychologique ont été invités à demander l’aide des travailleurs sociaux et des infirmières du CLSC.
• Le temps consacré au remplissage des sacs en sable et au déménagement des meubles pour préparer et prévenir les inondations peut être réclamé et remboursé
au salaire minimum (max 5 000 $).
Dans l’ensemble, les résidents ont été heureux d’entendre les mesures de soutien supplémentaires mises en place, bien que l’inquiétude de réintégrer leur maison endommagée soit encore une grande préoccupation. Des frustrations ont également été soulevées par les médias. Selon eux, le MSP soutient seulement les gens dont la résidence principale  a été affectée, ce qui signifie que bon nombre de propriétaires de chalets du Pontiac ne seront pas admissibles. Cependant, les propriétaires de chalets peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% de leurs dépenses. La séance d’information s’est terminée par un segment de questions-réponses et a offert une variété de documents d’information pour les résidents.
Les gens désirant bénéficier du programme ont trois mois pour présenter des demandes d’aide financière. Pour obtenir de plus amples renseignements visitez http://www.urgencequebec.gouv.qc.ca ou composez le 1-877-644-4545.