Réunions spéciales du Conseil de la Municipalité de Pontiac – Embauche d’une nouvelle DG adjointe et départ du DG intérimaire

0
21

Carl Hager (Traduction : N. Lavigne)


Carl Hager (Traduction : N. Lavigne)

MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – Le Conseil a tenu une réunion spéciale à l’hôtel de ville le 25 avril dernier qui a permis de prolonger l’état d’urgence étant donné les prévisions météorologiques de la fin de semaine.  On y a aussi réglé d’autres dossiers en cours, dont l’embauche d’une nouvelle directrice générale adjointe.  Environ six personnes assistaient à la rencontre ainsi que deux policiers de la MRC-des-Collines en faction dans la salle.

Étant donné le court délai pour informer le public de la rencontre, la mairesse Joanne Labadie a confirmé l’approbation de tenir la rencontre par le ministère des Affaires municipales et une copie de la correspondance entre les deux organismes a été distribuée.

La rencontre (avec quorum complet) a débuté avec l’embauche d’une nouvelle directrice générale adjointe, Geneviève Latulippe, une ancienne employée du bureau du député Marc Carrière (Chapleau).  Celle-ci possède de l’expérience en communications.  La conseillère Nancy Maxsom a souligné qu’on demandait au Conseil de voter une résolution pour combler un poste administratif sans avoir pu consulter le curriculum vitae du candidat sélectionné.  La mairesse Joanne Labadie lui a assuré que Charlotte Laforest, directrice générale intérimaire, et Ginette Chevrier, directrice des finances, avaient rencontré Mme Latulippe et avaient été très satisfaites de ses compétences.

La rencontre a également été l’occasion de souligner la dernière journée en poste de la directrice générale intérimaire.  Un remplaçant n’a pas encore été nommé mais le poste est présentement affiché.

Le Conseil a poursuivi ses discussions à huis clos concernant des mesures disciplinaires pour deux employés qui ont été adoptées par résolution.  Aucune information supplémentaire n’a été fournie.

Les préparatifs portant sur les mesures d’urgence liées à l’augmentation des niveaux d’eau ont été un sujet majeur de discussion.  Mme Labadie a indiqué que les employés qui travaillent en surtemps pour la gestion des inondations seraient rémunérés à temps et demi.  Ils pourront être compensés en temps s’ils le désirent.  La conseillère Leslie-Ann Barber a souligné que les résidents étaient inquiets pour le centre communautaire de Quyon et a suggéré des mesures pour sa protection.

Ray Leon a demandé si les résidents évacués pouvaient retourner à leurs maisons durant la journée pour maintenir les pompes en fonction.  Mme Labadie a confirmé qu’ils pouvaient le faire mais qu’ils devraient remplir un formulaire libérant la municipalité de toute responsabilité en cas d’accidents.

À la fin de la rencontre, la conseillère Susan McKay a indiqué que les résidents continuaient de demander de l’information concernant le statut des travaux au centre communautaire de Quyon et de son ouverture.  Mme Labadie a répondu que l’édifice était toujours sous la responsabilité du contracteur, ce à quoi Mme McKay a répondu qu’il fallait « agir à ce sujet bientôt car nous commençons à passer pour des imbéciles ».

Lors d’une autre rencontre spéciale le 30 avril, la municipalité a prolongé la déclaration des mesures d’urgence et a donné à Mme Latulippe le pouvoir de signature pour les dossiers municipaux.