Réunion de la MRC

0
28

Réunion de la MRC

FilloGreen obtient un contrat de gestion des déchets de la MRC

Bonnie James

MRC DE PONTIAC – La réunion mensuelle du Conseil des maires (CdM) de la MRC de Pontiac s’est tenue le 19 juin dernier au siège social de la MRC de Litchfield. Il n’y avait de place que lorsque deux nouvelles questions ont alimenté le discours civique.

Rage au volant
L’ancien maire de Campbell’s Bay, Bill Stewart, appuyé par un groupe important de citoyens, a plaidé sa cause au sujet d’un différend routier survenu à Otter Lake.

Le 2 mai, M. Stewart a reçu une lettre de la MRC l’informant que des camions de grumes commenceraient à tracter sur une route de colonisation abandonnée qui traverse sa propriété et une autre propriété privée. M. Stewart affirme que le tronçon de route désactivé n’a pas été touché par la municipalité depuis avant 1991 et que les résidents l’entretiennent depuis.

La MRC a suivi la lettre par une rencontre entre le maire d’Otter Lake, Terry Lafleur, le directeur de l’aménagement du territoire et de l’environnement de la MRC, Jason Durand, et Bill Stewart et sa famille. M. Durand a ensuite révélé l’intention de la MRC de défécer et de louer de 8 à 11 lots de villégiature au bord du lac Otter, nécessitant un accès par la route à travers les terres de

Stewart. La route abandonnée devait être réactivée en tant que route municipale.

Stewart affirme que la réouverture de la route porterait atteinte à ses droits de propriété et causerait des problèmes de sécurité.

Lors de la réunion du conseil du 19 juin, M. Durand a déclaré que la route était répertoriée comme une route municipale dans le cadastre de 2013, mais il est possible que l’inscription était une erreur. La préfète de la MRC, Jane Toller, a suggéré de rencontrer Gail Sullivan, directrice régionale du ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Outaouais-Laurentides, pour se pencher sur la question.

Pendant ce temps, M. Stewart se prépare à prendre la route et dit qu’il intentera une action en justice si nécessaire. Mme Toller a promis qu’aucun travail ne commencera tant que le problème ne sera pas résolu.

Recherche de l’équité
Isabelle Cardinal, directrice générale d’Alleyn-et-Cawood, accompagnée d’Angela Giroux, présidente du groupe de travail sur l’évaluation des propriétés, de trois conseillers municipaux et de quelques autres membres du groupe de travail ont demandé à la CdM de signer la lettre de la municipalité à la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest.

La lettre demande un examen du processus d’évaluation immobilière, remet en question la pertinence du facteur comparatif et demande spécifiquement un examen du facteur comparatif 3.7 avec lequel Alleyn-et-Cawood a été frappé pour 2024.

Le Conseil a adopté une résolution à l’appui de l’initiative, mais il y a eu des discussions au sujet des maires qui ont signé la résolution plutôt que de signer la lettre. En fin de compte, 15 maires ont signé la lettre, Shawville, Mansfield et Waltham choisissant de s’abstenir.

La résolution du conseil indique également que la MRC examinera des options autres que le facteur comparatif pour calculer les parts municipales et rédigera éventuellement un règlement pour mini-miser l’effet du facteur comparatif afin de se prémunir contre des augmentations importantes au cours des deuxième et troisième années du rôle triennal.

L’Assemblée nationale a approuvé la pétition d’Alleyn-et-Cawood demandant la révision du processus d’évaluation foncière. Il peut être trouvé ici : https://www.assnat.qc.ca/en/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-10859

Trash sur la table
La MRC a embauché une nouvelle coordonnatrice de l’environnement, Nina Digioacchino, pour se concentrer sur la gestion des déchets. Mme Digioacchino vit à Bristol et possède une vaste expérience dans la gestion des déchets, ayant travaillé sur le terrain pour les villes d’Ottawa et de Gatineau. Elle est également propriétaire de sa propre entreprise de consultation en gestion des déchets, Integrated Environmental Waste Services, depuis plus de 15 ans.

Mme Digioacchino remplace Thierry Raimbault, qui a quitté pour un emploi au ministère de l’Agriculture au printemps.

Le Conseil a également décidé d’attribuer le contrat pour la réception, le transport et l’élimination des déchets ménagers à FilloGreen à la suite d’un appel d’offres en mai. Deux soumissions ont été reçues. Le contrat débutera en août.

Gauche dans l’obscurité
La réunion s’est terminée par une discussion sur les pannes de courant fréquentes à Mansfield et dans le haut Pontiac, avec de multiples événements signalés au cours des dernières semaines. Le maire d’Isle-aux-Allumettes, Corey Spence, a déclaré que le vieillissement des infrastructures est le problème et que des mises à niveau sont nécessaires de toute urgence. Il a suggéré d’envoyer une résolution à l’Office de l’énergie, car la réponse d’Hydro-Québec n’a pas été satisfaisante.

Mme Toller a déclaré qu’elle essaierait d’organiser une réunion avec Hydro-Québec et les municipalités touchées : Mansfield, Waltham, L’Isle-aux-Allumettes, Chichester et Sheenboro.

Le CdM se mettra en pause pour juillet, et la prochaine réunion aura lieu le 21 août.