Mansfield en fête

0
26

Mansfield en fête : un grand succès pour le Service des Incendies

Lynne Lavery

MANSFIELD – Une autre édition réussie de l’événement annuel Mansfield en fête a eu lieu du 28 au 30 juin au Parc Amyotte.  Cette année, les sept membres du comité organisateur ont misé sur le talent local pour remplir le kiosque à musique tous les soirs avec des musiciens bien connus, dont Gaëtan Forgues, le Pontiac Classic Duo de Rosalie et Connie Denault, les Midnight Ramblers et Back Trak ; tous les soirs se sont terminés par une prestation du DJ Danik Ladouceur ou DJ Martin Leguerrier.

En plus de la musique, il y avait aussi le tournoi annuel de softball organisé par Paul Boisvert avec 14 équipes inscrites ; pour les enfants, il y avait des clowns et des sculptures de ballons, un mini-putt, des Legos géants, un château gonflable et un parcours de tir à l’arc, grâce à une collaboration avec Le Patro.  Deux événements spéciaux ont eu lieu : la venue de Marie-Josée (MJ) Corriveau et de son partenaire de danse Jason, le samedi soir, et celle des jeunes cadets pompiers de l’école secondaire Sieur-de-Coulonge, le dimanche après-midi.  Ces jeunes suivent un programme de formation spécial avec ­le Service d’incendie de Mansfield… c’est un programme unique en son genre dans la province !

Selon le nouveau président du comité organisateur de Mansfield en fête, Martin Leguerrier, les préparatifs en coulisses de cette fête géante commencent 9 mois plus tôt avec l’établissement des premières priorités.  Déjà pour 2025, ils ont décidé de faire venir des talents extérieurs ou un groupe hommage en plus de mettre en valeur les musiciens locaux.   Il a également noté qu’il y a entre 30 et 40 autres bénévoles qui aident au bon déroulement des choses, que ce soit à la barrière, au bar, pour la sécurité, la logistique, ou le son pour les groupes. Et bien sûr les feux d’artifice, à la tombée de la nuit le 30 juin, qui sont supervisés par des membres expérimentés du Service d’incendie de Mansfield.

Leguerrier a fait remarquer que le comité est « là pour les bonnes raisons. Nous travaillons en collaboration avec le Service d’incendie et essayons de maximiser les recettes qui leur reviennent, afin qu’ils puissent continuer à fournir des services essentiels à notre communauté ». Cette année, l’objectif était de financer l’achat d’un camion pour les premiers intervenants ; à l’heure où nous mettons sous presse, le montant récolté n’était pas encore connu, mais il sera annoncé dans les semaines à venir.