Retour à l’Île : les conflits peuvent prendre fin?

0
31

François Carrier

L’ILE-DU-GRAND-CALUMET – Plusieurs événements sont survenus à la Municipalité de l’Ile-du-Grand-Calumet dans les dernières semaines; voici un récapitulatif pour mieux comprendre la situation. 
6 novembre 2017 :

François Carrier

L’ILE-DU-GRAND-CALUMET – Plusieurs événements sont survenus à la Municipalité de l’Ile-du-Grand-Calumet dans les dernières semaines; voici un récapitulatif pour mieux comprendre la situation. 
6 novembre 2017 :
élection de Serge Newberry (144 votes) devant l’ex-maire Paul-Émile Maleau (125 votes), le conseiller sortant Mario Tremblay (105 votes) et Lina Lacroix-Ricard (51 votes). Notons aussi la victoire de Elie James Azola Moankong à titre de conseiller au poste #6, six votes de plus que le conseiller sortant Richard Lasalle.   Les résultats de cette élection ont amené un nouveau maire et 3 des 6 nouveaux conseillers au conseil municipal.
Novembre 2017 : embauche d’une nouvelle directrice générale à la municipalité. Lisa Boisvert se voit confier le poste.
Début 2018 : Serge Newberry présente une offre au conseil afin d’augmenter ses heures de travail à 40 en tant que maire, mais au taux du salaire minimum. Même s’il obtient une majorité d’appui, cette proposition ne fait pas consensus, deux conseillers remettent cette proposition en cause.  
Fin février 2018 : selon les différentes informations obtenues, la Municipalité n’aurait plus de directrice générale en fonction.
26 février: dans une lettre anonyme distribuée dans les cassiers postaux des résidents, l’auteur (ou les auteurs) demande aux citoyens de se mobiliser lors de la rencontre du 5 mars. On reproche au maire son augmentation de salaire et sa gestion du bureau municipal.
28 février : le maire Serge Newberry annonce qu’il va retirer son offre d’augmentation de son salaire annuel.
5 mars 2018 : les
conseillers Réjean Meilleur et Patrice Dumouchel votent à quelques reprises contre les différentes propositions apportées par le maire concernant la direction générale.  
Toujours lors de cette rencontre du 5 mars, le maire Serge Newberry mentionne que la directrice est en congé de maladie. Plus tard, un autre membre du conseil souligne également que la directrice aurait remis une lettre de démission.
L’ex-conseiller Richard Lasalle avec l’appui aussi de l’ex-conseiller et candidat à la mairie Mario Tremblay,  reproche au maire sa gestion du bureau dans le dossier de la direction générale. À la fin de sa présentation, il demande la démission du maire.
Le maire Serge Newberry dit n’avoir aucunement l’intention de démissionner. Il ajoute aussi qu’il soupçonne que la lettre anonyme a été envoyée par un ou des anciens membres du conseil.
La conseillère Mona Donnelly demande à l’auteur anonyme de la lettre de s’identifier. Personne ne se manifeste.
8 mars 2018 : lors d’une séance spéciale, une majorité de conseillers vote en faveur (4 contre 2) de l’offre de service d’un programme de la Fédération québécoise des municipalités pour obtenir des personnes-ressources au bureau municipal et encadrer les différentes activités.
10 mars 2018 : dans un courriel envoyé au média, Lisa Boisvert affirme n’avoir jamais quitté son poste. Elle déclare aussi qu’un jour la vérité sera connue sur le comportement de certains membres du conseil.  
23 mars 2018 : au moment d’aller sous presse, les personnes-ressources faisant partie de l’offre de la FQM sont arrivés sur place.  Précisons, que le nom de Lisa Boisvert est toujours inscrit à titre de directrice générale sur le site de la municipalité.
Pour obtenir l’opinion des citoyens, le Journal du Pontiac a contacté et interrogé huit citoyens qui ont suivi les différentes péripéties. Sept ont accepté de répondre à la question suivante : « êtes-vous optimiste pour les prochaines semaines avec l’arrivée de personnes-ressources à la municipalité »?  L’ensemble des citoyens interrogés se disaient optimistes à la venue de ressource provenant de la FQM.