Rapport du Conseil des maires de la MRC – Les questions du public suscitent des problèmes de traduction

0
31

Carl Hager


Carl Hager

CAMPBELL’S BAY – Le mercredi 22 mars 2018, la rencontre régulière du conseil des maires de la MRC a débuté dans le tumulte au cours de la période de questions du public, lorsque les questions de langue et de traduction ont provoqué des tensions. Gaétan Turgeon, propriétaire de JOVALCO, a exprimé sa déception quant à la lenteur de la réponse de la MRC à sa demande d’aide financière et il a menacé de fermer ses opérations dans le Pontiac. M. Turgeon a insisté sur le fait qu’il ne pouvait pas réparer ses machineries sans l’aide de la MRC. Il a également noté qu’un projet de 2,5 millions de dollars vient d’être annoncé à Thurso, ce qui
signifie, une fois de plus, une perte pour le Pontiac. La préfète Mme Jane Toller a répondu que M. Turgeon avait besoin de mettre de l’ordre dans ses papiers pour que la SADC puisse étudier son plan d’affaires et pouvoir ensuite faire des recommandations concernant une aide financière.
M. Turgeon a parlé en français et a déclaré qu’il ne comprenait pas les réponses de Mme Toller, qui s’exprimait en anglais. Ce n’est pas la première fois qu’une question linguistique est soulevée à la MRC lorsque le public s’est adressé au conseil.
Ron Godin, représentant des Premières Nations algonquines, a également parlé de la foresterie et de la façon dont les forêts étaient dépouillées de leurs ressources, disant qu’il ne resterait bientôt plus rien. M. Godin a parlé principalement en français et les questions de traduction ont compliqué cet échange également. La MRC cherche des moyens d’améliorer la traduction lors des réunions, même si ces services peuvent être très coûteux.  
Paula Armstrong, une biologiste, a parlé du mont O’Brien et de la façon dont cette zone écologiquement importante de la municipalité d’Alleyn-et-Cawood pourrait être exploitée et conservée en même temps. Elle a précisé que deux campements pour tente étaient prévus pour que les campeurs puissent les utiliser pendant qu’ils explorent les sentiers du parc. Un évènement est prévu au parc le 5 mai prochain.
Fonds de fraude remis Mme Toller a déclaré que l’argent détourné dans le récent cas de fraude impliquant la MRC (voir page 7) sera remis aux municipalités, ce qui les aidera dans leurs budgets. Elle a ajouté que la MRC étudie la meilleure façon de collecter les amendes afin de mettre en place de meilleures pratiques pour éviter des problèmes similaires à l’avenir.
Encourager les femmes en politique
Un comité a été créé pour étudier des moyens d’encourager davantage de femmes à s’impliquer en politique, que ce soit au niveau des conseils municipaux ou de la MRC. À l’heure actuelle, seulement environ un tiers des membres de la MRC sont des femmes. À ce jour, les membres du comité sont Doris Ranger, Karen Daly-Kelly, Kim Cartier-Villeneuve et Sandra Armstrong.
Une photo de la première femme préfète de la MRC et première femme maire du Pontiac, Elsie Gibbons, sera bientôt exposée dans la salle de réunion de la MRC. La photo a été offerte par le fils de Mme Gibbons et une cérémonie de dévoilement sera organisée pour marquer l’occasion.                 
Dépenses électorales
Un rapport détaillant les dépenses des candidats au poste de préfet a été déposé. Mme Jane Toller a dépensé le plus pour les dépenses électorales, atteignant presque la limite permise de 7 600 $. Elle recevra un remboursement tel que prescrit par la loi en raison du nombre de votes qu’elle a obtenus lors de
l’élection de 2017.       (Tr. LT)