Rencontre des 4 candidats à Esprit

0
30

Les candidats à l’élection fédérale : Will Amos, Benjamin Woodman, Mathieu Ravignat et Collin Griffith

Gaëtan Forgues



Les candidats à l’élection fédérale : Will Amos, Benjamin Woodman, Mathieu Ravignat et Collin Griffith

Gaëtan Forgues

DAVIDSOn – L’élection fédérale n’était pas encore annoncée officiellement lorsque mercredi 29 juillet Jim Coffey, propriétaire
d’Esprit Rafting, a
organisé une rencontre des 4 candidats à la prochaine élection fédérale.
Étaient présents à cette rencontre, Collin Griffith du Parti vert, William Amos du Parti libéral, Mathieu Ravignat du NDP et Benjamin Woodman du Parti conservateur.
La soirée a débuté avec une rencontre des candidats, permettant aux
personnes présentes de discuter et de questionner les candidats, suivie d’un BBQ et finalement, à vingt heures, le débat. Chaque candidat a eu quelques minutes pour présenter  son programme pour la prochaine élection, suivi d’une réplique des autres candidats à ce sujet.
Voici la programme de M. Collin Griffith, Parti vert
Le Parti vert s’engage sur la voie de la justice
climatique et d’une économie du 21e siècle prospère qui crée des emplois sans sacrifier notre avenir. Les députés Verts vont travailler avec tous les partis pour élaborer une stratégie nationale sur les changements climatiques.
Il veut rétablir l’initiative des améliorations
éco-énergétiques résidentielles, supporter les petites entreprise et créer des
programmes de formation pour aider les travailleurs et travailleuses à obtenir de bons emplois dans
des industries durables et obtenir l’abolition de la
loi C 51.
William Amos,
Parti libéral
Il s’engage à ramener la prospérité économique dans le Pontiac en incitant des investissements de l’extérieur et un plus
gros investissement du
gouvernement fédéral pour aider les municipalités à financer les travaux 
des infrastructures manquantes dans le Pontiac.
Il s’emploiera à aider à la création de nouveaux emplois. Il entend collaborer avec les provinces et les territoires afin d’établir des objectifs nationaux de réduction des émissions et de veiller à ce qu’ils soient ciblés par le financement fédéral.
Ils devront avoir la flexibilité de concevoir leurs propres politiques pour répondre à ces engagements, y compris leurs
propres politiques de tarification du carbone.
Il veut éliminer progressivement les subventions pour l’industrie des
combustibles fossiles afin de remplir l’engagement du Canada au G- 20.
       Mathieu Ravignat
Parti NDP
Il entend aider au développement et supporter les petites entreprises
qui sont indispensables
dans la création d’emplois
locaux par des mesures économiques pour mettre en place l’économie locale.
Il veut investir dans la foresterie et modifier les lois d’assurance-emploi pour les travailleurs forestiers.
Le NPD cherchera à convaincre les sociétés de cartes de crédit à d’offrir une carte à  un taux d’intérêts raisonnable ne dépassant pas le taux de +5%.
Benjamin Woodman
Parti Ponservateur
 Sa priorité pour le Pontiac est  l’économie et la création d’emplois. Il veut réduire les taux d’impôts  de 2% et augmenter les taux de 4% pour ceux qui gagnent plus de deux cent milles dollars par année.
Les Conservateurs croient que tous les Canadiens doivent avoir un accès aux services de santé peu importe leurs moyens et que la meilleure façon d’atteindre des objectifs sociaux économiques est sous un régime commercial mondial libre et équitable .
Au sujet du pont Marchand de Fort Coulonge voici les remarques obtenues de chaque candidats
M. Ravignat fait une 
priorité de ce cas et a déjà déposé ce dossier au gouvernement et croit qu’une désignation de « Pont héritage » serait une solution envers la ré-ouverture du pont Marchand.
M. William Amos a rencontré plusieurs résidants de la région  qui reconnaissent l’importance de ce pont et, s’ il est élu, il a l’intention de travailler avec M. André Fortin afin d’assurer
l’ouverture du pont le plus tôt possible.
M. Benjamin Woodman veut approcher Park Canada pour faire classer le pont comme un héritage national, ce qui pourrait aider à trouver des fonds vers la réouverture du pont Marchand.
Mr Colin Griffith avoue  ne pas être complètement au courant de tous les détails vers l’ouverture du pont Marchand mais annonce qu’il va certainement s’informer sur les solutions disponibles pour son ouverture et promet de supporter les résidants de la région sur se dossier.
Le Journal du Pontiac vous tiendra informés de l’actualité électorale et fera une entrevue avec présentation détaillée de chaque candidat à partir de sa prochaine parution.