Régime fédéral de soins dentaires

0
95

Carl Hager

OTTAWA : Le gouvernement Canadien a annoncé, lors d’un événement libéral-néo-démocrate à la mi-décembre, l’arrivée d’une nouvelle loi créant le Régime canadien de soins dentaires (PCPC). Les Canadiens « ne devraient pas dépendre de la capacité de payer pour recevoir des soins buccodentaires de qualité » précise le communiqué au sujet du programme.

 Le régime sera une aubaine pour de nombreux Canadiens à faible revenu qui n’ont pas d’assurance dentaire et qui n’ont pas eu les moyens de payer des soins dentaires. L’ampleur, la portée et le coût du plan signifient qu’il est mis en œuvre par étapes. Les soins dentaires font partie des soins dentaires pour la première fois dans l’histoire du Canada.

L’élaboration de la loi a pris environ un an. Le NPD a insisté pour que les soins dentaires fassent partie du programme qui voit le gouvernement libéral fédéral recevoir l’appui du NPD dans l ‘accord d’approvisionnement et confidence, l’objectif faisant du Plan dentaire une réalité pour tous les Canadiens. Les soins dentaires ont longtemps été un plan de politique du NPD.

 Le plan sera déployé par étapes : les personnes âgées de plus de 87 ans ont reçu des lettres en décembre les invitant à postuler au programme. Les personnes âgées de 77 à 86 ans recevront des lettres en janvier et celles de 72 à 76 ans en février. Ces lettres détailleront les critères d’admissibilité et les instructions sur la façon de présenter une demande par téléphone.

 En mai, le processus de demande passera à un programme ’  en ligne, celui-ci pour les personnes âgées de 65 à 69 ans.

 Les personnes ayant un crédit d’impôt pour personnes handicapées valide et les enfants de moins de 18 ans peuvent présenter une demande en juin 2024. En 2025, tous les autres Canadiens pourront présenter une demande.

 Ce régime est offert aux familles dont le revenu net est de 90,000 $ ou moins.  Les familles dont le revenu est inférieur à 70 000 $ n’auront rien à payer pour leurs soins dentaires. Les familles dont le revenu net se mesure entre 70 000 $ et 90 000 $ devront payer une partie du coût du traitement. Les détails seront envoyés aux inscrits au fur et à mesure du déploiement du programme.

 Étant donné que le régime du PCPC est mis en œuvre sous les auspices de la compagnie d’assurance Sun Life, les personnes admissibles recevront une trousse de bienvenue de la Sun Life comprenant des renseignements sur le PCIC, les détails de la couverture, la carte de membre et le début de leur couverture réelle.

 Les traitements peuvent inclure le nettoyage des dents, le polissage, les rayons X, les obturations et le travail de canal. Les fournisseurs de soins buccodentaires qui participent au programme peuvent facturer directement le CDCP pour le remboursement.