Réaction à l’éditorial du 27 août 2013, « David contre Goliath : l’ultime combat »

0
20

J’apprécie l’intention « louable » (que j’appuie d’ailleurs) de nos politiciens locaux dans ce dossier… d’autant plus qu’elle est basée sur la mobilisation nécessaire de tous les Pontissois, volet le plus important, selon moi, de toute la démarche.

J’apprécie l’intention « louable » (que j’appuie d’ailleurs) de nos politiciens locaux dans ce dossier… d’autant plus qu’elle est basée sur la mobilisation nécessaire de tous les Pontissois, volet le plus important, selon moi, de toute la démarche. Il faudra suivre la réaction; ça fait un bout de temps que cette large mobilisation tarde à se manifester. Le bref historique dressé est juste… Comment avons-nous vraiment réagi à l’échec du projet d’abattoir, à la fermeture de Smurfit-Stone, à celle du moulin de Davidson et autres projets collectifs du même genre ? Est-il trop tard ? Peut-être ?… J’espère que non !
Avec l’appui nécessaire de nos députés, qui m’apparaît un peu « absente » dans le présent dossier, il faudra suivre de près l’impact de cette nouvelle tentative de mobilisation. Les citoyens du Pontiac sont souvent passés à côté des grands défis qui pourtant nous concernent tous; le plus récent projet mobilisateur autour des « fusions » (RE : réorganisation territoriale) en est un autre exemple. Nos leaders politiques locaux ont-ils été solidaires et surtout porteurs de ce grand changement qui servira le Pontiac à long terme ?
La question se pose donc… Autour de quels enjeux d’avenir les Pontissois se mobilisent-ils ? S’investir dans notre propre développement fait partie de la relance du Pontiac incluant la conservation de ce petit bout de rails. Que reste-t-il au Pontiac maintenant qu’il a été vidé de ses ressources naturelles ? Le temps est venu de se mobiliser… et il n’est jamais trop tard pour bien faire !!!

Benoît Paré