À M. Ravignat, député fédéral du Pontiac

0
31

M. Ravignat,


M. Ravignat,

Le 7 juin dernier, Radio-Canada nous apprenait que la MRC Pontiac était la MRC la plus pauvre du Québec.  Vous, comme député du Pontiac au parlement d’Ottawa, c’est curieux qu’on ne vous ait jamais entendu parler de la pauvreté dans votre circonscription.  Vous aviez une chance de regarder le Premier Ministre du Canada, Stephen Harper, dans les yeux et de lui dire que si notre MRC est la plus pauvre, c’est qu’avant vous, c’est M. Lawrence Cannon qui représentait le Pontiac comme député.
Par ailleurs, dans les scandales entourant le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu (sa déclaration à propos du droit à la corde pour se pendre pour chaque assassin et sa relation amoureuse avec sa secrétaire Isabelle Lapointe), vous avez clamé votre indignation avant de vous rendre compte que 80% de la population canadienne était d’accord avec le sénateur. Selon moi, il y a des choses plus importantes à débattre au Parlement canadien.
Si c’est parce que votre chef M. Thomas Mulcair vous dit de suivre la ligne du parti, M. le député, selon moi, vous devriez changer de camp comme l’a fait votre ancienne collègue Mme Lise St-Denis. Appelez le chef du Parti libéral, M. Justin Trudeau, et demandez-lui s’il a besoin d’un bon homme. Je vous le dis, à la prochaine élection, la locomotive libérale va vous écraser et vous n’aurez pas été au parlement fédéral assez longtemps pour retirer votre pension de député.

Rhéal Bertrand
Mansfield