Programme DÉPART

0
65

Tashi Farmilo

QUÉBEC – Le gouvernement du Québec a lancé une nouvelle initiative, le programme DÉPART, avec un budget de 75 millions de dollars visant à revitaliser 25 MRC de la province, dont la MRC de Pontiac et de La Vallée-de-la-Gatineau. Le ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et de la région de l’Outaouais, M. Mathieu Lacombe, et le député de Gatineau, M. Robert Bussière, en ont fait l’annonce.

Le programme DÉPART, administré par Investissement Québec, cible les petites et moyennes entreprises (PME) et les entreprises collectives dans les régions identifiées comme ayant besoin de stimulation économique. Ces régions comprennent les MRC du dernier quintile de l’indice de vitalité économique de l’Institut de la statistique du Québec, les MRC de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, les MRC des Appalaches et du Granit et les communautés autochtones avoisinantes.

Le programme vise à faciliter le financement des entreprises de ces territoires, en prenant le relais des objectifs du Fonds d’aide aux initiatives régionales (FAIR), maintenant expiré, et de quatre fonds de diversification économique. Dans la définition des PME, le programme met l’accent sur les entreprises à but lucratif de 250 employés ou moins, légalement établies en vertu des lois du gouvernement du Québec ou du gouvernement canadien. Ces entreprises doivent être enregistrées au Québec, avoir un établissement dans la province et être activement engagées dans des activités commerciales.

« Avec ce nouveau programme, le gouvernement veut faciliter l’accès au financement pour les entreprises situées dans les territoires ciblés, comme les différents fonds le faisaient auparavant, mais avec une portée plus large. Les PME sont vitales pour nos communautés. Avec le programme DÉPART, nous leur offrons les moyens de réaliser leurs ambitions », a déclaré le ministre Lacombe.

L’affectation des fonds du programme ne précise pas d’enveloppe pour chaque MRC. Un comité composé de membres du Ministère et d’Investissement Québec prendra plutôt des décisions en fonction de la qualité des projets et visera l’équité interrégionale dans la répartition des crédits budgétaires disponibles.

Les demandes d’aide financière dans le cadre du DÉPART feront l’objet d’une analyse exhaustive, évaluant la pertinence du projet, la qualité de la gouvernance, le soutien communautaire et les impacts potentiels. L’aide financière est structurée comme une contribution non remboursable.

Pour évaluer l’efficacité du programme DÉPART, le Ministère suivra les normes gouvernementales pour l’évaluation du programme ; mesurer les résultats opérationnels, les effets du programme et les répercussions socioéconomiques. L’influence du programme sur l’indice de vitalité économique des MRC sera mesurable à la suite de la publication des indices 2024 par l’Institut de la statistique du Québec, prévue d’ici la fin de 2025.

Les entreprises peuvent présenter une demande de financement par l’entremise des bureaux régionaux d’Investissement Québec, avec des détails sur le processus de demande et les secteurs et projets admissibles disponibles sur leur site Web. Le programme est ouvert aux PME légalement constituées et aux entreprises collectives, y compris les coopératives et les organismes sans but lucratif qui exercent des activités principalement commerciales au Québec.