Problèmes avec l’étude du comité VTT

0
16

Att: Raymond Durocher
& Gabrielle Lance

Après que deux membres de Green PPJ Verte aient assisté à leur première réunion du comité VTT, nous tenons à exprimer plusieurs préoccupations.

Att: Raymond Durocher
& Gabrielle Lance

Après que deux membres de Green PPJ Verte aient assisté à leur première réunion du comité VTT, nous tenons à exprimer plusieurs préoccupations.
Premièrement, le comité VTT, mis en place par la MRC de Pontiac, ne répond pas à son mandat « d’ouvrir les routes qui relient les municipalités au sein de la MRC de Pontiac » et ce, selon la résolution de la MRC # C.M. 2016-04-16. Nous avions plutôt l’impression de siéger à un comité travaillant à rendre acceptable une proposition déjà arrêtée.
Deuxièmement, la constitution originelle du comité VTT reflète sa
partialité. Autour de la table, sur 13 personnes, seuls les deux représentants de Green PPJ Verte étaient soucieux d’aller au-delà de la seule idée défendue, celle de transformer l’actuelle PPJ en piste multi-usages de 16 pieds de large. Dans toute la discussion,nous étions donc les seuls à prendre en compte les réalités des usagers actuels de la PJJ et à défendre leurs intérêts et leur sécurité. Le climat de la réunion n’était certes pas propice à l’échange ou à l’ouverture d’un dialogue réel entre les parties.
Troisièmement, une grande confusion s’installe, autant dans la tête du
public que dans celle des décideurs. Lors de la réunion du conseil des maires de la MRC, le 21 juin dernier, plusieurs maires voulaient des éclaircissements car ils ne semblaient pas au courant que la possibilité de transformer la PPJ en piste multistage
était envisagée. Le préfet, Raymond Durocher, a lui-même soutenu qu’il n’était pas question (et qu’il était même illégal) de donner accès à La Route VerteMD aux VTT. La pétition déposée par le comité VTT, posant deux questions en une, a renforcé la confusion.
Nous avons de la difficulté à obtenir des réponses claires et précises à nos questions.
Green PJJ Verte demande à ce que le comité VTT soit chargé de retourner à son mandat. Nous demandons également que soit définitivement résolue la confusion qui règne : clarifier ce qui est possible et impossible, établir les échéanciers et clarifier qui a le pouvoir décisionnel en fin de compte. De plus, nous considérons indispensable de diviser la question entre l’utilisation des chemins municipaux et celle de la PPJ par les VTT.
Green PPJ Verte
greenppjverte@gmail.com