Prêts pour 2020? Question de compostage et de recyclage

0
28

Lionel Tessier


Lionel Tessier

FORT-COULONGE – Le gouvernement du Québec a annoncé son objectif de réduire de 60% les matières résiduelles (déchets) qui sont enfouies dès l’année 2020. Cette mesure vise, entre autres, à protéger l’environnement tout en réduisant les coûts pour les municipalités (donc pour tous les contribuables) en réduisant le poids des matières résiduelles domestiques. Ainsi, les citoyens seront appelés à améliorer leurs habitudes de recyclage (du verre, du carton, du plastique…) et à entreprendre de faire le compostage de toutes les matières organiques (fruits, légumes, gazon, feuilles, restants de table, etc.).
C’était le message présenté par Geneviève Carrier, directrice générale de l’organisme Enviro Éduc-Action, lors d’une rencontre publique organisée par la MRC au Centre de conférences du Pontiac le 24 octobre dernier. Une vingtaine de citoyens participaient à la rencontre.
Mme Carrier a expliqué qu’il en coûte 98,60$ la tonne pour gérer les déchets
tandis que le recyclage coûte seulement 18,84$ la tonne. Elle a présenté une foule de renseignements sur les façons de réduire les matières résiduelles à la source (réduction, recyclage, réutilisation, compostage, etc.). Par exemple, des articles usagés mais en bon état peuvent être annoncés sur le site Kijiji pour trouver rapidement preneur. Ou la municipalité peut créer une page Facebook où les citoyens peuvent annoncer des articles à échanger ou à donner.
Le site internet de l’organisme Tricentris,  est ausst rempli de suggestions et
d’exemples sur les façons d’améliorer la gestion de nos matières résiduelles.
Enviro Éduc-Action est un organisme sans but lucratif, avec des bureaux à Gatineau (Hull), dont la mission est de soutenir citoyens et organismes dans leurs efforts de réduction de matières résiduelles. Ainsi, cet organisme peut, sur demande, accompagner les organismes, les entreprises et les municipalités qui désirent faire leur part dans la réduction des matières envoyées à l’enfouissement.
Enviro Éduc-Action finance ses activités grâce à des campagnes de financement, à la location de ses services et à du financement public par projet.
La prochaine rencontre publique avec Enviro Éduc-Action se tiendra à l’Isle-
aux-Allumettes le 14 novembre prochain.