Pour que le Canada gère les déchets radioactifs pour le bien public …

0
6
Man wearing gas mask in front of coal mine refinery

Une coalition nationale de groupes d’intérêt public a publié « Une politique alternative pour la gestion et le déclassement des déchets radioactifs au Canada ». Le Groupe d’examen des déchets radioactifs soumet cette ébauche de politique révisée et une demande de réunion àu ministre des Ressources naturelles du Canada.

La Politique alternative suit l’ordre et le contenu d’un projet de politique publié en février 2022 par Ressources naturelles Canada (RNCan). Cependant, la Politique alternative intègre des changements importants pour rendre la politique conforme aux principes fondamentaux de transparence, de sécurité et de bien public.

La recherche et le développement nucléaires, ainsi que l’utilisation des technologies nucléaires, produisent des déchets radioactifs : des gaz, des liquides, des boues ou des solides contenant une substance nucléaire. Les déchets radioactifs sont des sous-produits de la production de combustible nucléaire et du fonctionnement des réacteurs nucléaires.

Reconnaissant que les déchets radioactifs peuvent rester dangereux pendant de très longues périodes, la Politique alternative présente des principes et des directives aux producteurs de déchets, ainsi qu’aux propriétaires et exploitants d’installations, pour s’assurer qu’ils gèrent les déchets radioactifs de façon à protéger la santé, la sûreté, la sécurité et l’environnement à long terme.

La Politique alternative respecte les cinq principes de gestion des déchets radioactifs formulés par l’Alliance Anishinabek/Iroquois : pas d’abandon, stockage surveillé et récupérable, meilleur confinement, plus d’emballage, loin des principaux plans d’eau et pas d’importation ni d’exportation de déchets radioactifs.

L’organisation nationale Nuclear Waste Watch a réuni le Groupe d’examen des déchets radioactifs en 2019.

Leur processus d’élaboration d’une politique alternative a nécessité deux ans de réunions, d’échanges d’informations, de consultations et de soumissions de concert avec la société civile, les groupes d’intérêt public et les groupes autochtones de tout le Canada.

Ginette Charbonneau,
Ralliement contre la pollution radioactive
Ottawa