Plus qu’un simple anniversaire

0
194

La Municipalité de L’Isle-aux-Allumettes, va profiter de son festival au « Style de L’Isle », pour rappeler un grand moment de gouvernance et de l’organisation municipale, non seulement dans le Pontiac, mais au Québec. Il s’agit du 25e anniversaire de la création de cette municipalité qui a été créée à la suite d’un accord entre le village de Chapeau et des municipalités (cantons) avoisinantes. Ce regroupement doit être vu comme un partenariat entre les anciennes entités qui souhaitaient trouver de nouvelles façons d’offrir des services et de s’organiser, plutôt qu’une simple fusion.

Les regroupements municipaux ne sont pas faits pour tous. Je partage l’opinion de ceux qui peuvent s’y opposer dans certains contextes. J’ai eu assez de discussions avec le directeur de Mansfield-et-Pontefract, pour comprendre que ce sont des opérations complexes. Il faut considérer le sentiment d’appartenance, la réalité économique et les différences de chacun. Cependant, avec la pénurie de main-d’œuvre, le manque de bénévoles et les défis économiques, les partenariats entre nos gouvernements municipaux sont nécessaires. C’est dans l’organisation du travail que ce regroupement a eu un impact. Pensons au service d’incendie et aux activités de loisirs qui sont offerts. Pour avoir traité à quelques reprises avec l’administration de L’Isle-aux-Allumettes, il s’agit d’un point de vue journalistique, un des bureaux les plus efficaces. La panne de courant le 4 février dernier à -40 C, m’en a donné la preuve. Les actions ont été efficaces et rapides.

En analysant la MRC Pontiac, avec 18 maires et une préfète, qui doivent tenter de trouver des consensus, on peut dire merci à la Municipalité de L’Isle-aux-Allumettes. Imaginez d’ajouter trois autres maires autour de la table et 18 conseillers supplémentaires. Déjà en comptant la préfète de la MRC Pontiac, nous possédons un nombre d’élus aussi nombreux que le nombre de députés à l’Assemblée nationale avec 125. On est à peine 15 milles personnes dans la MRC Pontiac. Ce n’est que mon avis personnel, mais lorsque je regarde les efforts qui sont mis pour le développement économique de la part de nos politiciens, je pense que ce sont des tâches qui reviennent davantage aux employés de la MRC Pontiac comme le département du Développement économique ou à la SADC. Il est normal que des leaders politiques fassent part de leurs idées ou de leurs projets économiques, mais une fois qu’ils sont lancés et qu’une étude est mise en place, ce devoir revient au personnel des secteurs économiques.

Des discussions sur l’organisation de nos services municipaux devraient avoir lieu plus souvent.

Bravo à la Municipalité de L’Isle-aux-Allumettes de souligner cette célébration. Il faudrait, que cet exemple puisse contribuer à éclairer certains élus sur les possibilités qui pourraient leur être offerte pour offrir des services municipaux de bonnes qualités à leurs citoyens.