Pétition présentée à la réunion de la MRC

0
37

Nous, les citoyens de Mansfield dont les noms paraissent ci-dessous, sommes mécontents des travaux du Groupe Servitech et avons  l’intention de faire des demandes de révisions des évaluations de nos propriétés en bande riveraine.  Ces demandes seront coûteuses pour nous et pour la MRC.  Chaque demande de

Nous, les citoyens de Mansfield dont les noms paraissent ci-dessous, sommes mécontents des travaux du Groupe Servitech et avons  l’intention de faire des demandes de révisions des évaluations de nos propriétés en bande riveraine.  Ces demandes seront coûteuses pour nous et pour la MRC.  Chaque demande de
révision coûtera environ 200$ à la MRC. (Cf. l’article ci-joint d’Yves Soucie publié le 19 août 2010 dans le Journal La Presse faisant foi des difficultés rencontrées par la MRC Papineau qui a aussi retenu les services de Servitech en 2009. Voir lien suivant: http://www.lapresse.ca/le-droit/actualites/ville-de-gatineau/201008/19/
01-4308076-citoyens-mecontents-
des-hausses-devaluation-fonciere.php).
Les hausses des valeurs de nos terrains se situant autour de 50% en moyenne ne tiennent en rien compte ni de la valeur marchande réelle de nos terrains, ni de la réalité socio-économique de notre milieu et dans bien des cas, ne tiennent pas compte des difficultés que nous rencontrons en ce qui concerne le maintien des berges et l’utilisation réelle que nous pouvons en faire.
De plus, puisque la valeur des terrains devient la base du calcul des taxes
municipales dont l’objectif est de générer des revenus pour assurer les services, nous nous voyons pris en otage par un système qui crée de l’iniquité entre des segments de population.  Ceux qui payent plus n’ont pas plus de services et ceux qui payent moins n’en ont pas moins.
Que comptez-vous faire pour nous
supporter dans notre démarche? Puisque nous ne pouvons aller à l’encontre de la loi sur l’impôt foncier, quelles solutions
pourriez-vous proposer en matière d’évaluation foncière  pour que les montants de taxes à débourser par les citoyens riverains payeurs ne deviennent pas prohibitifs?
Nous espérons que les personnes élues ci-présentes feront tout leur possible pour ajuster leurs pratiques en matière de
stratégies fiscales afin de représenter les intérêts de tous les contribuables, y inclus ceux qui s’adonnent à vivre en bordure de la rivière des Outaouais.
Nous suggérons entre autres une
révision de la résolution que vous avez adoptée le 10 mars dernier accordant un nouveau contrat de 5 ans à la compagnie Servitech.  De plus, nous aimerions voir la MRC adopter une résolution demandant au ministère des Affaires municipales de trouver des solutions pour mettre un frein au taux de majoration des évaluations
foncières;  les taxes exorbitantes qui en découlent  fragilisent la situation des
propriétaires qui risquent de perdre leurs propriétés ou d’être obligés de s’en départir à cause d’un système qui ne connaît plus de limites et réduit la capacité des propriétaires de payer leurs taxes municipales. (…)
       Linda Gougeon et Kathryn Dupuis