MRC : Rapport du préfet et augmentation de l’immigration

0
32

Allyson Beauregard


Allyson Beauregard

CAMPBELL’S BAY – Les 18 maires de la MRC de Pontiac étaient réunis à l’édifice de la MRC le 18 octobre dernier pour leur réunion régulière. À l’ordre du jour : réactions à l’annonce de la fermeture des succursales de la Banque laurentienne et moyens de stimuler l’immigration, rapport du préfet et étude nécessaire sur
le développement de la piste multiusagers.
Jane Toller, présidente de Tourisme Pontiac, a demandé à chaque municipalité de devenir membre de son organisation.
En réponse à l’annonce récente que les deux succursales de la Banque laurentienne (Fort-Coulonge et Campbell’s Bay) fermeront leurs portes l’an prochain, le conseil des maires demandera à la Banque de revoir sa décision : le préfet Durocher espère avoir l’occasion de rencontrer les gérants locaux avant que la décision finale soit prise : « C’est une menace directe à la survie de nos communautés. Sans la présence des banques, notre population diminuera encore plus », déclarait-il.
La discussion sur la
fermeture des banques a mené à une autre discussion portant sur les moyens de stimuler l’immigration dans le Pontiac.
C’est unanimement que les maires du conseil ont décidé de faire une demande à Immigration Canada pour obtenir de l’information sur les moyens de développer l’immigration dans la région.
Le conseil a aussi approuvé un versement de 65 000$ dans le fonds d’investissement FTD et dans le Programme de soutien aux entreprises.

Rapport du préfet

Dans son rapport annuel, le préfet Raymond Durocher a présenté une vue d’ensemble de la situation financière de la MRC, un résumé de l’année 2016 et les grandes orientations pour 2017. Une des principales activités de 2016, outre la construction de la nouvelle bâtisse de la MRC au coût de 1,3 million de dollars, a été le développement du projet du Centre de conversion de la biomasse (CCB).  Selon M. Durocher, les choses avancent rapidement et le projet a attiré
« l’attention de plusieurs partenaires sérieux au cours des dernières semaines.  Dans quelques semaines ou quelques mois, nous espérons que notre implication pourra se limiter à soutenir ce projet. Comme MRC, nous avons fait tout ce qu’il est possible de faire. Plusieurs investisseurs se sont montrés intéressés à prendre la responsabilité de ce projet », déclarait-il.
Le transfert du projet CCB est un des objectifs de 2017.  La réalisation de la phase 3 de la rénovation de la bâtisse de la MRC, la suite de l’étude sur l’élection du préfet au suffrage universel, la révision du plan Vision 20-20 et l’amélioration de l’accès à l’internet haute vitesse sont aussi des sujets qui retiendront l’attention du conseil des maires.
Selon une analyse financière réalisée par le vérificateur de la MRC, le relevé des comptes de 2015 révèle un surplus accumulé de 1 016 245$ dont 210 466$ seront afffectés au budget de 2016.  Les revenus de l’année se sont élevés à 5 852 612$ et les dépenses à 5 727 361$, ce qui représente un
surplus de 125 252$ par rapport au budget de 2015.                     (Tr. LT)