En attente de la décision dans l’appel de M. McCann

0
40

Allyson Beauregard

MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – À la suite de la décision de la cour qui retirait le conseiller McCann de son poste comme représentant du quartier no. 2 le 11 mai dernier et qui lui enlevait le droit de se présenter comme candidat à une élection

Allyson Beauregard

MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – À la suite de la décision de la cour qui retirait le conseiller McCann de son poste comme représentant du quartier no. 2 le 11 mai dernier et qui lui enlevait le droit de se présenter comme candidat à une élection
pendant quatre ans à partir du 1er janvier 2015, la cause opposant M. McCann et la Municipalité a été entendue à nouveau, cette fois à la Cour d’appel du Québec, à Montréal, le 25 octobre dernier.
La cause a été entendue par trois juges au cours d’une audience de deux heures, à laquelle participaient M. McCann et son avocat, l’avocat de la Municipalité et un avocat de Élections Québec. Cependant, le jugement n’a pas été rendu durant l’audience et les partis devront attendre la décision de la cour qui leur sera transmise par courriel.
On ignore combien de temps les juges vont délibérer, mais selon Dominic Labrie, agent de communication pour la Municipalité de Pontiac, cela dure habituellement quelques semaines, lui précisait l’avocat de la Municipalité. « Il ne reste plus qu’à attendre, disait M. McCann. Je ne voulais pas être là et je n’étais pas d’accord avec les raisons de ma présence en cour, mais finalement, c’est comme ça ». Il déclarait au Journal qu’il était à la fois optimiste et pessimiste quant au verdict.
Cependant, la Municipalité est beaucoup plus confiante dans le résultat : « À la fois le premier juge (du 11 mai) et Élections Québec sont de notre côté et, au cours de son compte rendu, notre avocat s’est lui aussi dit  confiant (que nous aurions gain de cause) », déclarait M. Labrie.
Si le jugement était en faveur de M. McCann, il pourrait compléter son mandat comme conseiller et se présenter aux prochaines élections, sinon, la décision du 11 mai s’appliquera.                          (Tr. LT)