Mise à jour piscine Pontiac

0
44

La piscine tant attendue du Pontiac fait un autre pas en avant

Tashi Farmilo

FORT-COULONGE – Une vision d’une décennie pour une piscine communautaire dans le Pontiac approche de sa réalisation. Des développements majeurs ont été annoncés lors de l’assemblée générale annuelle du Comité de la piscine du Pontiac, qui s’est tenue à la salle municipale de Fort-Coulonge, le 2 mai.

Sous la direction de Kim Cartier-Villeneuve, ancienne mairesse d’Otter Lake, le comité a élaboré de nouveaux plans d’architecture et d’ingénierie. Conçue par l’architecte Robert Magne, connu pour ses travaux à la piscine olympique de Gatineau et au Centre Bell de Montréal, l’installation comportera une structure principalement en bois. Le site prévu pour la piscine est une propriété de deux acres sur le chemin Proudfoot à Fort-Coulonge, adjacente à l’aréna local, un site acquis de la ville pour 1 $ en 2018.

Jane Toller, préfète de la MRC de Pontiac, a d’abord été le fer de lance du projet en 2017 avant son élection. « J’ai réalisé que c’était une infrastructure très importante pour les gens, peu importe où ils vivent », a déclaré Mme Toller. « Depuis 2007, des efforts ont été déployés pour construire une piscine, mais ils ont échoué. Je l’ai présenté au Conseil des maires, et ils ont convenu que le moment était venu [de poursuivre cela]. »

La conception comprend une piscine de 25 mètres à quatre voies pour la natation générale et compétitive et une piscine de physiothérapie plus chaude, toutes deux accessibles par des rampes. Le comité estime le coût de construction à 10,6 millions de dollars.

Un soutien financier important provient d’une subvention de 900 000 $ accordée par le ministère des Forêts de la province, reconnaissant l’utilisation du bois dans le projet. Cette subvention comprend un décaissement immédiat de 175 000 $, le reste étant conditionnel à l’obtention d’un montant supplémentaire de 8 millions de dollars du programme provincial de développement des installations récréatives, PAFIRSPA.

Si les deux subventions sont obtenues, le comité devra encore recueillir 2,6 millions de dollars. On prévoit obtenir environ 1,4 million de dollars d’autres subventions, ce qui laissera 1,2 million de dollars pour la collecte de fonds communautaire. Jusqu’à présent, les plans d’architecture et d’ingénierie ont été financés par des subventions totalisant 405 000 $ provenant de sources régionales. La construction devrait commencer en 2025, à condition que la subvention de 8 millions de dollars soit approuvée d’ici septembre. L’objectif est d’ouvrir d’ici avril 2026.

Nicole Boucher-Larivière, directrice du Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), a déclaré que l’organisme appuie le projet, soulignant son potentiel à favoriser des modes de vie plus sains et à attirer des professionnels de la santé dans la région, à créer des emplois et à stimuler l’économie locale.

Le comité de Piscine Pontiac, composé du vice-président Craig Tripp, de la secrétaire Jane Kline, de la trésorière Mariette Philippe et d’autres administrateurs locaux de l’éducation et de la municipalité, prévoit lancer une campagne de financement communautaire si la subvention de 8 millions de dollars est obtenue.

« Cela changera la donne pour la région, a déclaré Mme Cartier-Villeneuve. « La piscine offrira un large éventail d’activités pour tous les âges et toutes les capacités, améliorant ainsi la santé et le bien-être globaux de nos résidents », a-t-elle conclu.

Photo – La conception proposée pour la piscine Pontiac. (Piscine Pontiac)