Mise à jour du CISSSO

0
106

Greg Newing

OUTAOUAIS – Environ 40 personnes ont assisté à une séance d’information publique en ligne organisée par le Centre intégré de santé et services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), le 14 décembre. La réunion a été animée par le président par intérim et secrétaire du conseil d’administration du CISSSO, Yves St-Onge, qui a présenté le rapport annuel 2022-2023 et les objectifs pour l’année à venir.

Il a été annoncé que le CISSSO sera remplacé par une succursale locale de Santé-Québec, un organisme administratif centralisé, à la suite de l’adoption du projet de loi 15 le 9 décembre dernier. Santé-Québec Outaouais n’aura plus de pouvoir décisionnel et se concentrera sur la surveillance, le contrôle de la qualité, la recherche et l’évaluation. St-Onge a indiqué qu’un comité de transition dirigé par le sous-ministre de la Santé et des Services sociaux, Daniel Paré, supervisera la transition du réseau du CISSS à Santé-Québec au cours des prochains mois.

Le rapport comprenait des mises à jour sur l’état d’avancement du nouvel hôpital universitaire (CHAU), qui attend l’approbation du gouvernement pour un chantier de construction. « Bien qu’il puisse sembler que les choses n’avancent pas, le travail de fond sur le projet progresse en douceur en attendant une évaluation du futur site. Les équipes travaillent depuis 2 ans sur le plan de développement clinique de l’hôpital, qui est suffisamment polyvalent pour que les architectes puissent l’adapter à n’importe quel site choisi », a déclaré St-Onge. « Que cela se produise aujourd’hui ou au cours des prochains mois, nous avons une équipe à temps plein qui travaille sur ce projet et nous serons plus ou moins prêts à aller de l’avant dès que le site sera finalisé », a-t-il ajouté.

Des mises à jour ont également été partagées concernant cinq résidences pour aînés et des logements alternatifs dans la région : la résidence du Parc-de-la-Montagne a officiellement ouvert ses portes le 16 novembre ; la construction d’une nouvelle résidence à Maniwaki a commencé le 28 juin et devrait se terminer en avril 2025 ; et une autre nouvelle résidence à Masson-Angers a commencé la construction le 30 janvier (devrait se terminer en février 2025). Des premières mesures ont également été prises pour ajouter 48 nouvelles places en résidence pour aînés au CHSLD Vallée-de-la-Lièvre, qui seront disponibles en octobre 2026, et un futur projet d’agrandissement ajoutera 24 places en résidence pour personnes âgées au CHSLD des Collines avec des dates à déterminer.

L’embauche et le maintien en poste des travailleurs de la santé continuent d’être un défi en Outaouais. St-Onge a cité des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail dans la région voisine de l’Ontario comme la principale raison pour laquelle les gens quittent le secteur local des soins de santé.  Il a déclaré qu’un programme de rémunération différentielle pour l’Outaouais afin d’attirer et de retenir plus de personnel a récemment été proposé par le gouvernement comme l’une des dernières étapes des négociations en cours avec les travailleurs de la santé. La proposition comprend également des programmes de rémunération différentielle pour l’Abitibi-Témiscamingue et la région du Nord-Est et de la Côte-Nord.

Le rapport annuel complet 2022-2023 du CISSSO se trouve à http://cisss-outaouais.gouv.qc.ca/mon-cisss/rapports-et-publications-administratives/rapports-annuels/.

Un rapport sur les plaintes et la satisfaction des utilisateurs a également été partagé par la commissaire aux plaintes et à la qualité des services, Marion Carrière, et se trouve à l’adresse suivante : http://cisss-outaouais.gouv.qc.ca/mon-cisss/rapports-et-publications-administratives/rapports-du-commissaire-aux-plaintes/Mise à jour du CISSSO