Métro offre une bourse de 1000 $ aux élèves de ESSC

0
16



Métro remettait à Mélissa Giroux, responsable de projet et enseignante à ESSC, une bourse de 1000 $ qui permettra aux  étudiants du groupe 20 et des groupes de Formation Préparatoire au Travail (FPT) de développer des habiletés professionnelles qui leur seront utiles dans le milieu de la restauration.               (AM)

Émilie Graveline
Journaliste en herbe
à ESSC

MANSFIELD, le 27 novembre 2013 – Le 27 novembre dernier,  Métro offrait une bourse de    1000 $ aux étudiants du groupe 20 et des groupes de Formation Préparatoire au Travail (FPT) de l’école secondaire Sieur-de-Coulonge.
Cette bourse servira d’apport financier dans l’élaboration d’un projet que les groupes nommés ci-dessus réaliseront. Le projet permettra aux élèves du groupe 20     d’apprendre les normes d’hygiène et de salubrité appliquées en restauration et de développer des habiletés professionnelles. Ils apprendront aussi à cuisiner plusieurs recettes-santé et promouvront ainsi  les saines habitudes de vie.
En outre, les élèves auront la chance de faire du vermicompostage (une forme de compostage alternative au compostage extérieur traditionnel). Cette méthode permet de transformer les résidus   alimentaires en terreau riche, le vermicompost, sous l’action digestive de vers. Le vermicompost est essentiellement composé des déjections produites pas les vers à mesure que ceux-ci digèrent les résidus alimentaires qu’on leur donne. Les vers se nourrissent également des      bactéries et des champignons qui contribuent à la décomposition des résidus alimentaires. Le compost ainsi obtenu est gorgé d’éléments nutritifs, on s’en sert principalement comme engrais pour les plantes. Il améliore également la structure du sol en augmentant son taux   d’humidité et sa porosité. Les élèves pourront aussi faire pousser des légumes afin d’intégrer des notions de science et de développer leur conscience écologique.
Les groupes de FPT apprendront, quant à eux, à gérer un budget, à faire l’inventaire des besoins, ils participeront à l’achat du matériel nécessaire et devront donc en parallèle estimer les coûts. Ils vont également participer à la cuisine afin d’acquérir les mêmes habiletés professionnelles que les élèves du groupe 20.