Mansfield et ses maringouins

0
23

Lundi le 26 mai dernier, la population de Mansfield et Fort-Coulonge pouvait se prononcer contre l’épandage d’un produit pour se débarrasser des maringouins.

Lundi le 26 mai dernier, la population de Mansfield et Fort-Coulonge pouvait se prononcer contre l’épandage d’un produit pour se débarrasser des maringouins.
Quelques jours plus tard, dans un commerce de Mansfield, le gens pouvaient signer une pétition en faveur de l’épandage de ce produit. Une chose que je ne comprends pas, c’est que cette pétition pouvait être signée par n’importe qui, même par des personnes qui ne paient pas de taxes dans Mansfield.
Dans une entrevue à Radio Canada, la mairesse de Mansfield disait que la majorité des citoyens de Mansfield ont de la misère à joindre les deux bouts, financièrement. Elle parlait aussi de la possibilité d’un référendum qui nous coûterait, à nous, les gens de Mansfield, entre 20 000$ et 25 000$: cette facture devrait être payée par les contribuables de Mansfield.
Les gens ne devraient pas oublier une chose: nous sommes la MRC la plus pauvre au Québec, certainement pas le village le plus riche au Québec.
Pour les gens qui veulent que le produit soit épandu, vous faites quoi quand vous montez dans le bois?
Rhéal Bertrand
Mansfield

P. S. Pour les personnes qui trouvent mes propos ingrats, prenez une plume et un bout de papier et exprimez-vous via le Journal, ne vous cachez pas en arrière de votre     ordinateur.