L’Homme-Panache en tournée

0
16

Eric, Médéric et Frédéric Hérault avec l’Homme-Panache, Réal Langlois

Gaëtan Forgues



Eric, Médéric et Frédéric Hérault avec l’Homme-Panache, Réal Langlois

Gaëtan Forgues

Davidson – La pourvoirie Magnum, située au 415, Thomas Lefèbvre à Davidson a reçu la visite de l’Homme Panache, Réal Langlois.
M. Langlois qui possède le record mondial du plus grand panache d’orignal mesurant 249.58 centimètres affirme que celui-ci a été abattu à la chasse à l’arc.
 Dans une salle remplie à pleine capacité d’amateurs de chasse, M. Langlois a fait une présentation visuelle démontrant des scènes de chasse de lui- même et aussi de l’équipe de Born to Hunt.
Ce vidéo de haute technologie de Cinéma Panoramique 4k démontrait des scènes absolument spectaculaires de régions du Québec, et aussi dans les rocheuses de la Colombie Britannique.
En entrevue avec le Journal, M. Langlois a indiqué qu’il fait au moins cinquante présentations comme celle-ci par année.
Natif de Sherbrooke, il a commencé à chasser dès son tout  jeune âge. « La chasse est une passion pour moi et j’aime partager mes expériences avec d’autres chaseurs passionnés. Ces vidéos que je présente son éducatives et très visuelles et sont d’une durée de presque quatre heures »  nous mentionne-t-il.
M. Pat Denault de Fort-Coulonge qui était présent a dit que c’était une très belle soirée et que la vidéo présentée était très belle à voir.
Le propriétaire, M. Paul Bertrand, a  indiqué qu’il a travaillé trente-trois ans comme guide et opère sa propre pourvoirie depuis maintenant quinze ans. Il a mentionné aussi l’ajout de son nouveau restaurant qui est une belle expansion pour sa
pourvoirie.
Ouvert durant le mois de février, M. Bertrand se dit très content du soutien qu’il a reçu depuis son ouverture. C’est une entreprise familiale a-t-il dit.
Ils sont présentement ouverts le jeudi, vendredi pour souper et aussi le samedi et le dimanche avec déjeuner, diner et souper. Il prévoit augmenter les heures d’ouvertures au printemps.
« Ça m’a pris cinq ans à construire ce restaurant dans mon temps libre » nous informe M. Bertrand. « Je suis très fier du résultat et du grand
support de la population locale ».