Prix des Journaux Communautaires Le Journal du Pontiac est en lice pour 9 prix incluant « Meilleur journal »

0
22

Fred Ryan (Tr ADLS)

Les finalistes du Prix des journaux communautaires du Québec ont été annoncés pour l’année 2015 et le Journal du Pontiac a décroché sa meilleure récolte de nominations.
Les récompenses sont décernées chaque année par l’Association des

Fred Ryan (Tr ADLS)

Les finalistes du Prix des journaux communautaires du Québec ont été annoncés pour l’année 2015 et le Journal du Pontiac a décroché sa meilleure récolte de nominations.
Les récompenses sont décernées chaque année par l’Association des
journaux communautaires du Québec (AJCQ) parmi plus d’une trentaine de
journaux.
Les trois premières places pour chaque catégorie ont été attribuées et ont vu le Journal du Pontiac et le Bulletin d’Aylmer être nominés 16 fois. L’attribution finale des 1er, 2e et 3e prix sera connue à la remise des prix du Gala annuel de l’Association à Montréal début juin.
La AJCQ regroupe des journaux de toute la province: trois journaux des Premières Nations ainsi qu’un journal grec mensuel, plusieurs publications bilingues comme le Journal du Pontiac et des journaux unilingues en anglais seulement.
Les journaux de l’Ouest du Québec sont bien placés dans les nominations avec le Low Down to Hull & Back de Wakefield qui sont en tête.  Il faut inclure aussi le West Quebec Post et le Shawville Equity.
Avec le Journal du Pontiac et le Bulletin d’Aylmer hauts parmi les finalistes, le Québec de l’Ouest peut être satisfait de sa presse locale qui dépasse toutes les autres régions et rivalise avec Montréal.
Meilleur journal
Parmi les 9 catégories du Meilleur journal toute catégorie, le Journal du Pontiac a raflé 5 nominations de finaliste et même celle du Meilleur journal du Québec (en compétition avec le Suburban de Montréal et le Low Down); les autres nominations du Journal du Pontiac sont  la Meilleure page éditoriale, la Meilleure section spéciale, la Meilleure promotion
communautaire et la Meilleure publicité toute catégorie.
Meilleure rédaction
Le Journal du Pontiac et le Bulletin d’Aylmer ont remporté 7 nominations de finalistes pour des prix individuels de rédaction. Allyson Beauregard, l’éditrice anglaise du Journal du Pontiac est nommée finaliste pour les 2 catégories de Meilleur éditorial, une rare distinction. Arnaud de la Salle est nommé finaliste pour le Meilleur éditorial français. Dans les prix aux rédacteurs, le Journal du Pontiac et le Bulletin d’Aylmer se partagent les finalistes pour les catégories suivantes : Meilleures rubriques Arts et Divertissements, Meilleurs reportages
de langue française, Meilleure rubrique Environnement et Fred Ryan a remporté la Meilleure chronique des affaires à titre honorifique pour ses responsabilités passées au sein du Journal.
Laurent Robillard-Cardinal a remporté 4 nominations pour ses écrits dans le Journal du Pontiac et le Bulletin d’Aylmer.
D’autres nominations notoires de finalistes pour le Journal du Pontiac
comprennent le Meilleur essai photo par Jesse Clouthier et Bonnie Zimmerling et le Meilleur dessin éditorial par Jesse Clouthier. Le Bulletin d’Aylmer
remportait une nomination pour la Meilleure photo et Design graphique
d’excellence (création publicitaire).
La directrice du Journal du Pontiac, Lynne Lavery a confié que le Journal n’avait jamais aussi bien réussi aux nominations ce qui montre a-t-elle dit, « l’excellent travail d’équipe qui y règne et la volonté de travailler ensemble pour le bénéfice de tous les lecteurs du Journal ». Elle a ajouté: « Ce n’est pas grave si
nous ne remportons pas toutes les premières places pour lesquelles nous avons été nominés, si ça arrivait, ce serait renversant. Ce qui compte c’est que nous ayons été reconnus par nos pairs pour notre travail. Rien que cela est en soi un
accomplissement. » Lily Ryan, co-éditrice du Journal du Pontiac a souligné que
le Pontiac pouvait être fier d’être si bien représenté pas ses médias locaux. « Si c’est ça, l’économie de l’information, a-t-elle commenté, le Pontiac est bien armé et fin prêt pour l’avenir avec son Journal du Pontiac ».