L’expansion de l’internet à haute vitesse

0
3

Greg Newing

MRC PONTIAC & MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – Un projet à grande échelle visant à étendre les connexions Internet haute vitesse aux zones rurales du Pontiac, qui devait se terminer à la fin du mois de septembre, a été reporté à la fin de 2022, les fournisseurs de services Internet (FSI) citant les événements météorologiques comme une cause majeure. Des amendes pour un retard d’achèvement faisaient partie des contrats originaux, mais le Journal n’a pas été en mesure de confirmer si et quand elles seront prélevées.

Le projet s’inscrit dans le cadre d’une initiative appelée « Opération haute vitesse », qui vise à fournir l’Internet à haut débit à tous les foyers du Québec. Financé par les gouvernements fédéral et provincial, le projet comprend l’investissement de 147 millions de dollars dans les fournisseurs de services Internet (FSI) pour étendre la connectivité aux régions rurales de l’Outaouais. Lors de son lancement au printemps 2021, Bell était chargée de connecter environ 10 600 foyers dans tout l’Outaouais, Cogeco,
2 890 foyers et Xplornet, 15 310 foyers. Le plus petit FSI rural, Connexion Fibre Picanoc, a également reçu 1,1 million de dollars pour connecter 155 foyers.

La première directrice des relations avec les médias de Bell, Caroline Audet, a fait remarquer que, bien que de nombreux foyers aient déjà été raccordés dans les régions dont Bell est responsable, des « événements météorologiques survenus plus tôt dans l’année » ont entraîné des retards dans le projet. Mme Audet a déclaré que l’entreprise s’attend à ce que les travaux soient entièrement terminés d’ici la fin de l’année et que les résidents peuvent consulter le site Web de Bell (www.bell.ca) pour vérifier la disponibilité du service.

Lors du lancement du projet, Bell s’est vu confier la responsabilité de raccorder les foyers d’Alleyn-et-Cawood, de Chichester, de L’Isle-aux-Allumettes, de Sheenboro et de Waltham ainsi que du Haut-Pontiac.

La conseillère en communication de Cogeco, Laurise Roy-Tremblay, a déclaré que l’entreprise a raccordé 200 foyers depuis le début du projet et qu’elle en
raccordera 225 autres au cours des prochaines semaines. Elle a expliqué qu’en plus des « intempéries comme la tempête du mois de mai », des circonstances imprévues telles que des pénuries d’approvisionnement et une pénurie de main-d’œuvre ont eu un impact sur le rythme du projet.

Elle a ajouté que les équipes restent concentrées sur la prestation des services et que l’entreprise poursuivra les travaux de construction au cours de l’hiver afin que tous les foyers restants sur son territoire soient raccordés avant la fin de l’année.

Cogeco a été chargée de fournir le service dans diverses parties de la MRC des Collines-de-l’Outaouais, dont la municipalité de Pontiac, ainsi que dans certaines parties de la MRC de Pontiac.

Pour être informés lorsque les services seront disponibles, les résidents peuvent s’inscrire sur le site Web de Cogeco à l’adresse https://www.cogeco.ca/en/networkexpansion.

Les résidents peuvent également utiliser une carte interactive sur le site Web du gouvernement du Québec pour vérifier l’état actuel de l’Opération haute-vitesse, y compris l’état des opérations dans le Pontiac : https://www.quebec.ca/gouvernement/politiques-orientations/carte-internet-haute-vitesse.

Le Journal du Pontiac a contacté les deux autres FAI impliqués dans le projet – Xplornet et Connexion Fibre Picanoc – mais n’a pas reçu de réponse à temps pour la
publication.

Le Journal publiera d’autres mises à jour sur ce projet au fur et à mesure que des informations seront disponibles.