Les maires approuvent plus de 400 000 $ de subventions

0
3

Maryam Amini

MRC PONTIAC – La réunion mensuelle du Conseil des maires du Pontiac (CM) s’est tenue à l’édifice de la MRC, le 19 octobre. La directrice Jane Toller et les maires ont commencé par rendre hommage à Maurice Beauregard, ancien maire de Campbell’s Bay, qui a récemment perdu sa bataille contre le cancer. Un moment de silence a été observé en son honneur.

Dans la partie présentation de la réunion, Monique Deiber a parlé d’un projet de participation à un rallye automobile au Maroc ; elle essaie de recueillir 36 000 $. « Cette course est réservée aux femmes, et je veux porter le drapeau de la Pontiac…. Les valeurs de la course sont le courage, la persévérance, le dépassement de soi. Je veux montrer que peu importe l’âge, on peut réaliser ses rêves », a conclu Mme Deiber.

Administration générale

Le Conseil a approuvé un contrat de 118 300 $ à TransporAction pour l’année 2022. TransporAction exploite un service de transport en commun par autobus et un service de transport adapté en partenariat avec la MRC. Le Conseil a également approuvé la demande de subvention annuelle de 100 000 $ du ministère des Transports pour le service de transport adapté, pour les années 2022, 2023 et 2024. Il a été résolu que Sandra Armstrong, maire de Mansfield, participera à l’Assemblée régionale de l’Outaouais (ARO) organisée par la Conférence des Préfets de l’Outaouais (CPO) le 17 novembre. Le préfet Toller participera également à cette assemblée.

Cette ARO réunira 42 intervenants régionaux, dont des gardes forestiers, des élus et des membres de la communauté de la région. M. Toller a indiqué que les discussions porteront sur des solutions pour la gestion des déchets, des propositions pour le logement, l’éducation et l’accès aux soins de santé. Toller a ajouté que l’assemblée est utile à la MRC et « qu’il y a un soutien pour nous là-bas ».

Développement économique : Annonce du financement du FRR

Le conseil a résolu d’appuyer la demande de financement de Tourisme Outaouais de 13 000 $ par année, pendant cinq ans, pour la promotion de la route touristique de l’Outaouais « Les Chemins d’eau ». Actuellement, il met en valeur 14 points marquants du Pontiac et de nouveaux emplacements sont en développement.

Les recommandations du comité d’analyse du Fonds des régions et de la ruralité (FRR), volet 2, ont été présentées au conseil et acceptées ; ces fonds sont destinés à des projets de développement dans le Pontiac, selon des critères précis. Les projets approuvés sont allés à Les Amies du manoir St-Joseph – Amélioration du milieu de vie des aînés – 70 000 $ ; Bouffe Pontiac – Garde ta Bouffe Froide – 17 331 $ ; Campbell’s Bay Golden Age Club – Chaise élévatrice accessible – 4 876 $ ; Fort-Coulonge Golden Age Club – Rénovations de bâtiments – 14 182 $ ; Le Patro – Projet aquatique – 30 353 $ ; Pontiac Lions Club – Phase 1 des rénovations – 35 072 $ ; Pontiac Community Players – Système de son portatif – 11 542 $ ; James Shaw Villa – 32 800 $ ; Ville de Bryson – Revitalisation et embellissement des milieux de vie – 84 266 $ ; Municipalité de Mansfield – Les grandes rencontres – Les citoyens de Mansfield en action – 13 286 $ ; et la Ville d’Otter Lake – Splash pad – 104 000 $.

Le montant total accordé est de 417 708 $. Pour plus de détails sur le fonds et les projets approuvés, voir la page 6.

Retard du contrat de Connexion Fibre Picanoc

Connexion Fibre Picanoc (CFP) a été créée en 2005 par la MRC de Pontiac et la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau en partenariat avec les commissions scolaires locales pour connecter les municipalités, les écoles, les bibliothèques et les casernes de pompiers à la fibre optique ; la MRC possède deux lignes Internet en fibre optique, couvrant environ 110 km. Il a été demandé à la COM d’approuver un contrat de dernière minute d’un an, renouvelable, avec CFP, maintenant une division de Xplornet, pour la location de 57 km de la ligne de la MRC au taux de 1 000 $ par km, par an. Le contrat rapporterait 57 000 $ par année à la MRC et assurerait l’entretien continu de la ligne. Au moins un maire a exprimé sa dissidence (en faveur d’une vente complète de la ligne, à laquelle les commissions scolaires s’opposent) et le COM a donc refusé de voter sur la question, reportant la discussion à sa prochaine réunion plénière.

Le conseil s’est informé sur le volet développement résilient du Programme de résilience et d’adaptation aux inondations (PRAFI) et sur la façon dont il pourrait être utile pour les inondations annuelles le long de la route de la rivière Noire ; il a résolu d’autoriser le directeur général Bernard Roy à signer tous les documents utiles et nécessaires.