Lettre ouverte de Louise Donaldson

0
21

Le rural est éviscéré ! D’accord, les
services de santé doivent être rationalisés. Mais comment et à quel prix? Certes,
les solutions ne sont pas simples; ni à décortiquer, ni à mettre en œuvre. Devant cet immense défi, le rural écope à nouveau.

Le rural est éviscéré ! D’accord, les
services de santé doivent être rationalisés. Mais comment et à quel prix? Certes,
les solutions ne sont pas simples; ni à décortiquer, ni à mettre en œuvre. Devant cet immense défi, le rural écope à nouveau.
Le fléau d’un bord à l’autre. Le rural
est éviscéré par encore un autre
gouvernement simpliste qui n’est pas à
la hauteur d’une pensée suffisamment réfléchie pour concevoir et effectuer une multi-stratégie en fonction des réalités physiques et financières que vivent ses
contribuables en régions isolées tout comme en périphérie des grands
centres, et qui se démarquent de la
réalité urbaine.
Serait-il donc plus économique de nous gérer si on habitait en ville, ou encore,
si nous étions une ville?
Louise Donaldson
Ladysmith