Lettre à l’éditeur

0
27

Il y a quelques semaines, la Municipalité de Mansfield demande d’aller voter si les contribuables ne veulent pas payer le   montant requis pour se débarrasser des maringouins. D’après les journaux, le    nombre requis de votes était de 169.  À la fin de la journée, 270 personnes sont venues voter.

Il y a quelques semaines, la Municipalité de Mansfield demande d’aller voter si les contribuables ne veulent pas payer le   montant requis pour se débarrasser des maringouins. D’après les journaux, le    nombre requis de votes était de 169.  À la fin de la journée, 270 personnes sont venues voter. C’est bien clair ce que les gens de Mansfield veulent, ils n’en veulent pas de facture additionnelle, assez c’est assez. Mais tout à coup, un référendum est exigé, 20 à 25 milles dollars: qui paye encore?
Nous, les contribuables.  Pourquoi? 4 à 6 semaines de maringouins. 
Certains utilisent l’excuse que les piqûres de maringouins peuvent être dangereuses pour la santé des enfants ou des adultes.  Est-ce une question de santé? C’est drôle que c’est seulement dangereux pour certains secteurs: et les secteurs qui ne seront pas touchés, ça n’a pas d’importance si c’est dangereux pour eux.
Que ce soit pour la santé ou autre chose, tous les citoyens doivent avoir la même chose et non pas certains secteurs privilégiés. 
Une fois pour toute, mettons fin à la question des maringouins et abolissons le projet maintenant et pour toujours.  Pour tous ceux qui sont d’accord avec moi, faites-vous entendre, mettez beaucoup de pression, sinon nous allons avoir une belle facture à payer et tout cela pour quelques semaines de maringouins.

N. B.: Bravo Rhéal! Tu dis seulement ce que plusieurs de nous aimerions dire, je lis ton article à chaque fois que je reçois le Journal.
Rose Marie Paquette