Les services d’urgence du Pontiac en proie à des appels au 911 erronés et infondés

0
209

Bonnie James
Initiative de journalisme local

MRC DE  PONTIAC – Un déluge d’appels 911 accidentels et injustifiés met à rude épreuve les ressources d’intervention d’urgence du Pontiac, avec de nombreux appels involontaires effectués par des fonctions d’urgence automatisées sur les téléphones intelligents et les montres. Les numéros de poche sont également un problème, ainsi que les appels placés par des enfants jouant avec des téléphones cellulaires désactivés qui conservent la capacité d’appeler le 911.

Julien Gagnon, coordonnateur de la sécurité publique et des incendies de la MRC de Pontiac, a déclaré au Journal que ces appels prenaient beaucoup de temps aux services de police et aux répartiteurs du 911. Lorsqu’un appel accidentel est fait au 911, le répartiteur et les policiers doivent déterminer s’il s’agit d’une véritable urgence, ce qui nécessite souvent l’envoi d’un véhicule de police.

«Certains de ces appels [lorsque l’appelant ne parle pas] peuvent être authentiques, dans le cas de situations de violence domestique, par exemple». M. Gagnon ajoute :  «Dans notre MRC, nous avons un vaste territoire à couvrir, et le simple fait de se déplacer pour une vérification prend beaucoup de temps à un agent», a-t-il ajouté, notant qu’il peut être difficile de déterminer l’endroit exact d’où provient un appel par téléphone cellulaire, en particulier dans les zones où la réception est mauvaise.

En outre, certains appelants demandent l’aide de la police pour des problèmes non urgents, comme les taxis ou les services de livraison. «Un appelant de notre MRC a contacté le 911 plus de 150 fois jusqu’à présent en 2023 seulement», a déclaré M. Gagnon, qui espère qu’une proposition de mise à jour du règlement introduisant des amendes pour l’utilisation abusive des services 911 dissuadera ces appelants. Il a souligné que les amendes ne seront pas émises pour des appels sporadiques et non intentionnels, mais qu’elles visent à pénaliser les auteurs d’appels en série et les citoyens qui ne prennent pas de mesures pour réduire la fréquence des appels accidentels après plusieurs occurrences.

En cas de composition accidentelle du 911, M. Gagnon demande aux appelants de rester en ligne pour préciser qu’il ne s’agit pas d’une urgence. Il propose également les conseils suivants pour éviter les appels accidentels : désactiver la fonction de composition automatique SOS sur les téléphones et s’abstenir de programmer les appareils sans fil pour qu’ils appellent automatiquement le 911 ; s’assurer que les téléphones sont verrouillés avant de les placer dans un sac ou une poche.