Les feux à ciel ouvert sont interdits, on demande aux résidants d’économiser l’eau

0
15

Allyson Beauregard
 
MRC DE PONTIAC &
PONTIAC – En raison du temps chaud et de très peu de pluie, le week-end du 13

Allyson Beauregard
 
MRC DE PONTIAC &
PONTIAC – En raison du temps chaud et de très peu de pluie, le week-end du 13
juillet, toutes les municipalités du Pontiac et de la Municipalité de Pontiac, à l’exception de Otter Lake, étaient soumises à des interdictions de feu à ciel ouvert. À Otter Lake, les feux étaient autorisés dans des unités fermées et certifiées. 
La plupart des régions basent leurs règlements sur les feux à ciel ouvert sur les cotes de risque d’incendie de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), qui peuvent être consultées à www.sopfeu.qc.ca. Le 13 juillet a été classé «extrême», mais, le 16 juillet, le danger d’incendies était toujours extrêmement élevé.
En outre, de nombreuses municipalités ont demandé aux résidents de faire de leur mieux pour limiter la quantité d’eau qu’ils utilisent. Des avis visant à réduire la consommation d’eau ont été publiés dans les municipalités de Pontiac, Campbell’s Bay, Île-du-Grand-Calumet et Shawville. À Fort-Coulonge, une interdiction a été décrétée pour les systèmes de gicleurs, les lave-autos et d’autres pratiques qui utilisent trop d’eau inutilement.
« La canicule que nous connaissons actuellement entraîne une réduction de la capacité de production de notre usine de traitement de l’eau à un moment où
l’eau est particulièrement demandée », a déclaré Dominic Labrie, agent de communications de la Municipalité de Pontiac. D’autres zones avec des
systèmes d’eau municipaux font face au même scénario.
On conseille aux résidents de contacter leur municipalité pour obtenir les informations les plus récentes.        (Tr. LT)