Les entrevues du Journal Nicolas Lepage – le candidat représentant le Bloc

0
35

Arnaud de la Salle

Nicolas Lepage est le candidat représentant le Bloc Québécois. Il est originaire du Pontiac, a 25 ans et est étudiant à l’université du Québec en Outaouais. Il participe à sa 2e élection après avoir été candidat
en 2012 pour Option Nationale.

Arnaud de la Salle

Nicolas Lepage est le candidat représentant le Bloc Québécois. Il est originaire du Pontiac, a 25 ans et est étudiant à l’université du Québec en Outaouais. Il participe à sa 2e élection après avoir été candidat
en 2012 pour Option Nationale.
Le programme du Bloc tel que présenté par
M. Lepage s’articule
autour d’un projet
social de développement économique pour le Pontiac au sein d’un projet à long terme qui place le Québec au rang d’une nation
souveraine et indépendante, le rôle du Bloc étant de défendre les intérêts du Québec au maximum au niveau du modèle fédéraliste. Le Bloc prône une
politique économique axée sur l’action durable et sur le respect de l’environnement en instituant par exemple une bourse du carbone.
Ce dispositif servirait à
contrôler les niveaux d’émissions des acteurs économiques par l’investissement dans des nouvelles technologies qui permettront de réduire l’empreinte environnementale.
Au niveau social, le Bloc s’engage à défendre les retraités en retournant lâge légal de la retraite à 65 ans.
Le retour au crédit d’impôts concernant la garde d’enfants serait
ré-institué, et l’assurance emploi dotée d’une caisse indépendante qui la protégerait contre toute ingérence afin de ne plus se servir des ses fonds pour combler les déficits.
Le Bloc entend développer au niveau local des programmes d’accompagnement des prometteurs touristiques pour que le secteur devienne porteur d’emploi et diversifie l’économie locale du Pontiac.
En même temps, il
propose d’aider, par des baisses d’impôts, les petites et moyennes entreprises des secteurs forestier et agro-alimentaire pour qu’elles puissent se développer au niveau de la transformation de leur production. L’aide à la recherche serait aussi un axe de développement qui contribuerait à la création de bons emplois en régions.
Au niveau institutionnel, M. Lepage suggère l’abolition du sénat jugé archaïque, l’appui à la représentation proportionnelle, ainsi que l’appui à un gouvernement de coalition sans vouloir y participer. La loi C-51 serait abrogée et tous les changements antidémocratiques des Conservateurs seraient étudiés et inversés comme par exemple le musellement des scientifiques.
Au niveau du Pontiac, M. Lepage entend protéger les monuments historiques et remettre activement le pont Rouge en service. Le système de gestion de l’offre des produits agricoles serait préservé et les traités de libre échanges renégociés. En conclusion M. Lepage a confié au Journal qu’il était confiant des résultats que son parti allait obtenir aux élections : «  Je suis convaincu que cette fois-ci le Bloc va créer la surprise».