Les élections municipales s’en viennent!

0
24

C’est le 5 novembre prochain qu’aura lieu les élections municipales de même que l’élection d’un premier préfet élu au suffrage universel à la MRC de Pontiac. C’est une ère de changement qui s’annonce et il importe que toute la population du Pontiac se mobilise pour construire ensemble un meilleur avenir.

C’est le 5 novembre prochain qu’aura lieu les élections municipales de même que l’élection d’un premier préfet élu au suffrage universel à la MRC de Pontiac. C’est une ère de changement qui s’annonce et il importe que toute la population du Pontiac se mobilise pour construire ensemble un meilleur avenir. La situation économique actuelle de même que l’inquiétante diminution démographique qui nous affligent depuis quelque temps nécessitent une vision nouvelle, voire une grande réorganisation de notre structure politique. C’est le « travaillons ensemble » qu’il nous faut promouvoir. Nous nous devons de mettre collectivement l’épaule à la roue pour faire bouger, à notre avantage, nos différents gouvernements incluant celui de notre MRC. Small is no more beautiful!
Dans cette perspective de changement, le CCOF a pris position en faveur de la fusion municipale. Sur cet aspect en particulier, il importe que nos politiciens (actuels et en devenir) se prononcent publiquement sur leur ouverture face à la fusion entre Fort-Coulonge et Mansfield entre autres. D’ailleurs, pour en débattre, le CCOF s’apprête à organiser des soirées publiques qui porteront spécifiquement sur ce sujet d’avenir. Ce grand projet de fusion passe inévitablement par la mobilisation citoyenne, inspirée par la vision de nos politiciens, une population bien informée et finalement consultée par voie de référendum. C’est dans cet optique que le CCOF déposait récemment une proposition en ce sens auprès de nos 2 conseils municipaux, proposition qui vise entre autres à agir le plus rapidement possible sur cette importante question. Notre démarche s’appuie avant tout sur la réalisation d’une nouvelle étude de faisabilité (gratuite), suivie d’une large consultation populaire via des assemblées publiques d’information et, finalement d’un référendum; c’est à une population bien informée qu’appartient cette importante décision. Là-dessus, l’exemple du passé nous incite évidemment à la vigilance, le CCOF ayant décidé de rendre publique, lors de la soirée
d’information du 25 mai dernier, le contenu de 3 études de faisabilité qui étaient demeurées à ce jour inconnues d’une grande partie de la population. Une aberration! (En passant, pour des questions de transparence, cette présentation du CCOF est disponible sur le web)
Nous nous devons donc d’ouvrir cette démarche de fusion à toute la population de nos 2 communautés, voisines et amies; c’est sur cette large consultation publique que repose tout le mandat que s’est donné le Comité de Citoyens Ouverts à la Fusion (le CCOF). L’élection du 5 novembre prochain nous invite tous à
questionner nos futurs élus sur leur vision et sur leurs idées; c’est par la voie politique que passe toute la démarche, axée sur un avenir prometteur. Travaillons donc ensemble sur ce grand projet; et c’est aussi ensemble que nous avons la possibilité de réussir! Mobilisons-nous! Notre avenir en dépend!

Benoit Paré, au nom du CCOF