Les eaux se retirent ; les dommages sont comptabilisés

0
150
DCIM100MEDIADJI_0723.JPG

Les municipalités conseillent de garder les sacs de sable en place et d’éviter les routes inondées

Maryam Amini

MRC DE PONTIAC – Au cours des deux dernières semaines, les niveaux d’eau ont augmenté le long de la rivière des Outaouais en raison de précipitations importantes, inondant de nombreux secteurs du Pontiac ; ils ont dépassé ceux de l’inondation de 2017, mais ont été inférieurs à ce qui a été observé en 2019. Les municipalités conseillent aux résidents de laisser des sacs de sable en place et d’éviter de circuler sur les routes inondées.

Haut-Pontiac

Alicia Jones, directrice générale de L’Isle-aux-Allumettes, a déclaré que la municipalité avait mis du sable et des sacs de sable à la disposition des résidents et avait overt la salle Saint-Joseph à toute personne ayant besoin d’un abri, du WIFI ou d’utiliser la cuisine et la salle de bain. Au total,
105 résidences ont été inondées, 38 ont été à risque élevé et 26 à risque moyen.

« Nous étions en communication constante avec le ministère de la Sécurité publique du Québec, la Sûreté du Québec, les services paramédicaux et les services d’incendie. Nous avons fait de notre mieux pour tenir la population
informée de l’évolution de la situation par l’entremise de notre site Web, des médias sociaux, du système téléphonique d’urgence et des communications à la radio et dans les journaux. Nous avons rappelé aux propriétaires qu’ils ne devaient pas encore retirer les sacs de sable ou les mesures de protection, car le niveau des rivières tait en constante fluctuation », a-t-elle expliqué.

Les routes suivantes ont été fermées à L’Isle-aux-Allumettes : M, F, G (dernières maisons), H (dernières maisons), P (après #34), Owl’s Landing, Hemlock (dernières maisons), O’Briens Bay (direction ouest), Murphy’s Point (après #62), Violet-Robert (après #44), George (dernières maisons), Maxime (après #52 est et #42 ouest), Walnut (après #6), Ash (dernières maisons), Tamarack (après #7), Basswood (après #25) et Ranch (dernières maisons).

A Chichester, Duck Lane (après le n° 41) ont été fermé, 9 maisons sont inondées et 13 sont à haut risque. –Suite en p. 7

À Sheenboro, les routes suivantes sont fermées : Baie-d’Hudson (dernières maisons), Ferguson Bay et ICO (2 dernières maisons). Dix maisons sont à risque, mais aucune n’est inondée.

Mansfield

Sandra Armstrong, maire de Mansfield, a déclaré que les niveaux d’eau des rivières des Outaouais et Coulonge sont en baisse, mais que les résidents doivent rester prudents. Quatorze maisons et 68 chalets ont été inondés, tandis que 31 maisons et 58 chalets ont été à risque.

« Il serait irresponsable de démanteler les mesures de protection, car la situation est encore très fragile. Il est strictement interdit de circuler sur les routes inondées. Les personnes isolées et affectées par la catastrophe actuelle sont invitées à nous contacter pour nous faire part de leurs besoins et de leurs projets de relogement. Il est important que vous ne restiez pas isolé car les services
d’urgence ne pourront pas vous joindre [rapidement en cas de besoin]. Si vous n’êtes pas en mesure de vous relocaliser, veuillez communiquer avec Eric Rochon, directeur général, au 613-717-1791 ou avec moi-même au 819-744-1660 », a-t-elle ajouté.

Les routes suivantes sont fermées : Thomas-Lefebvre au quai et entre les numéros civiques 270-278, Félix, Esprit, Léonard (jusqu’au #221), Pearson, Whelan, de La Passe (jusqu’au #122), du Grand-Marais (jusqu’au #215), Romain, Boisvert, Mousseau et Belec.

Waltham

Odette Godin, maire de Waltham, a expliqué la situation dans la municipalité, où deux maisons ont été inondées et dix ont été menacées. « Notre contremaître municipal, Tim Dempsey, et le chef des pompiers, Larry Perry, ont fait le tour de la village pour s’assurer que les habitants allaient bien et qu’ils savaient qui appeler ou où aller pour obtenir de l’aide. Les habitants se sont comportés avec grâce et patience tout au long de ce cauchemar. Plusieurs jeunes de la région se sont chargés de remplir des sacs de sable pour leurs voisins. Nous demandons à tout le monde d’éviter les routes inondées afin de ne pas endommager leurs véhicules, les routes ou eux-mêmes, ce qui mettrait à rude épreuve nos services d’urgence ».