Les deux hypnotiseurs du Pontiac

0
23

Le 9 octobre dernier, dans le Journal du Pontiac, on pouvait lire: "Two Candidates vie for Pontiac Liberal Banner". C’est le Journal du Pontiac qui a manqué de place ou c’est le Parti libéral du Québec qui a manqué d’encre dans sa plume parce que l’article a paru seulement en anglais.

Le 9 octobre dernier, dans le Journal du Pontiac, on pouvait lire: "Two Candidates vie for Pontiac Liberal Banner". C’est le Journal du Pontiac qui a manqué de place ou c’est le Parti libéral du Québec qui a manqué d’encre dans sa plume parce que l’article a paru seulement en anglais. L’article disait que MM André Fortin et Claude Poirier sont officiellement dans la course pour occuper le poste de Mme L’Écuyer (…)
M. Fortin dit que la pauvreté dans la MRC Pontiac ne devrait pas continuer, (…) pourtant le PLQ était majoritaire à l’Assemblée nationale il y a 5 ans. M. Fortin ajoute que le Pontiac a besoin d’un ambassadeur à Québec.  Dans les prochaines éditions du Journal du Pontiac, je vais vous expliquer, M. Fortin, c’est quoi suivre la ligne du Parti.
M. Claude Poirier, lui, son cheval de bataille, c’est la Charte des valeurs du gouvernement du Parti québécois.  On a combien de mosqués, combien de synagogues dans la MRC Pontiac. M. Poirier? Parlez plutôt des fermetures de scieries dans la MRC Pontiac. Parlez-nous plutôt de nos ressources naturelles qui s’en vont à Maniwaki pour enrichir les actionnaires de Louisiana Pacific. M. Poirier, expliquez donc à la MRC Pontiac pourquoi la compagnie Brookfield énergie renouvelable ne paie aucune redevance pour l’utilisation des rivières Noire et Coulonge.
Revenons à la Charte des valeurs. Le gouvernement fédéral nous parachute 50 000 immigrants par année au Québec.  Sur les 50 000, pas tous sont des intellectuels, pas tous des "hots".  Prenez par exemple des immigrants provenant des pays en guerre (Égypte, Syrie, Palestine) qui ont passé une grande partie de leur vie dans un pays où les gens se battent avec leurs voisins parce qu’ils sont d’une autre religion, d’une autre race, d’une autre couleur. 
Rendus chez nous, on leur dit "Bienvenus" au Canada avec des structures pour les accueillir.
Messieurs les candidats, si vous ne le "faites" pas en politique, vous pouvez toujours vous essayer comme hypnotiseurs parce que vous avez le tour d’endormir la population de la MRC Pontiac.  "Come on Pontiac, vote Liberal and stay poor!"

Rhéal Bertrand
Mansfield