Cinq (5) bonnes raisons d’aller voter le 3 novembre

0
24

Cette année, les raisons sont nombreuses pour aller voter aux élections municipales.
Premièrement, comme d’habitude, les citoyens pourront choisir les conseillers et les maires qui pourront le plus activement possible s’occuper du développement de nos communautés.

Cette année, les raisons sont nombreuses pour aller voter aux élections municipales.
Premièrement, comme d’habitude, les citoyens pourront choisir les conseillers et les maires qui pourront le plus activement possible s’occuper du développement de nos communautés.
Deuxièmement et troisièmement, pour les citoyens de Mansfield et de Fort-Coulonge, ce sera l’occasion de faire connaître leur opinion sur le contrôle des moustiques et sur la fusion municipale: il y aura des endroits, dans les bureaux de vote, pour répondre à un sondage sur ces deux questions. C’est important que beaucoup de personnes répondent à ces sondages afin que les conseils municipaux puissent prendre les meilleures décisions et avancent une foit pour toute dans ces dossiers.
Quatrièmement, cette année, il me semble que les candidats sortant et les nouveaux candidats font des efforts spéciaux pour visiter les résidants et leur parler de leurs projets. Ces gens prennent de leur temps et beaucoup d’énergie bénévolement pour participer aux élections: le moins que les citoyens peuvent faire, c’est, à leur tour, consacrer une heure de leur temps le 3 novembre prochain pour aller voter.
La cinquième raison pour aller voter, c’est le changement.  On entend souvent des critiques du conseil municipal qui ne semble pas faire grand chose pour la création d’emplois, le développement de nos communautés, etc.  Si on veut que les choses changent, il faut pour commencer changer nous-mêmes nos habitudes et prendre une part active à la vie municipale en participant au vote qui s’en vient.
Une chose est certaine: on ne peut pas continuer à vivre avec la pensée magique que, si on continue à faire les choses comme avant, les résultats vont être différents.  Si on ne pose pas d’actions différentes, les choses vont rester comme elles sont, ça c’est certain.
Moi, en tout cas, je vais certainement aller voter le 3 novembre prochain. Vous?

Lionel Tessier
Mansfield