Le rapport est arrivé! Majorité contre le changement de zonage dans les TNOs

0
31

Allyson Beauregard (tr. L. T.)


Allyson Beauregard (tr. L. T.)

MRC de PONTIAC – À la suite d’une consultation publique tenue le 18 février 2016 à la salle de l’Association récréative de Campbell’s Bay concernant le projet de règlement 155-2010, pour permettre la construction d’hébergements à vocation commerciale dans la zone 501 des TNOs, un rapport bilingue de 56 pages a été présenté au conseil des maires de la MRC au cours de leur rencontre mensuelle le 15 mars dernier.
Le rapport présente les opinions exprimés par les citoyens qui étaient présents à la rencontre du 18 février et celles présentées à la MRC à la suite de cette rencontre de consultation. Ce rapport tenait compte des commentaires d’individus, d’entreprises, de pourvoyeurs déjà établis dans la région et de représentants de la ZEC.
Mises à part quelques personnes qui se disaient en faveur du règlement dans sa forme actuelle parce que, selon eux, il aiderait au développement économique, la vaste majorité des intervenants se sont prononcés contre ce règlement et contre les amendements demandés. « Nous ne sommes pas débordés et nous ne sommes pas dans une position pour refuser des clients, alors nous n’avons pas besoin de davantage de compétiteurs. Si ce règlement était adopté, nous devrions travailler encore plus fort pour attirer des touristes afin de pouvoir rester en affaires », déclarait un pourvoyeur. D’autres ont expliqué que, selon eux, un tel changement de zonage amènerait des conflits au sujet des territoires de chasse, limiterait l’accès aux résidents du Pontiac, produirait davantage de déchets et de pollution, rendrait la vie difficile aux autres pourvoyeurs
et pourrait amener la création de territoires à droits exclusifs.
Certaines personnes ont suggéré des changements de zonage dans certains secteurs restreints, une recherche pour étudier les effets de l’établissement d’autres pourvoyeurs dans la région ou d’offrir davantage de baux de location au public afin de générer des revenus. « Cette modification n’apportera que des bénéfices minimes à la MRC. La meilleure façon d’attirer les touristes, c’est de réparer les chemins forestiers », précisait un autre participant à la séance de consultation. Plusieurs autres participants ont affirmé que la MRC ne récolterait pas de bénéfices en ajoutant des hébergements étant donné que la majorité des visiteurs dans la région vont apporter leurs propres équipements et leurs provisions.
Selon Regent Dugas, directeur du Territoire à la MRC, le rapport a été rédigé pour informer les membres du conseil des maires des opinions et des points de vue du public avant qu’ils se prononcent en faveur ou non de l’adoption de ce
règlement, qu’ils décident de le modifier ou de simplement le rejeter.