Le projet Chalk River : un BAPE réclamé

0
31

Le porte-parole du Parti Québécois en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Sylvain Gaudreault, le porte-parole en matière de ressources naturelles, Sylvain Rochon, et le député responsable de la région de l’Outaouais, Stéphane Bergeron, dénoncent le fait que le gouvernement féd&eacu

Le porte-parole du Parti Québécois en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Sylvain Gaudreault, le porte-parole en matière de ressources naturelles, Sylvain Rochon, et le député responsable de la région de l’Outaouais, Stéphane Bergeron, dénoncent le fait que le gouvernement fédéral ait négligé de consulter le Québec quant au choix du site de Chalk River pour l’implantation d’un dépotoir de déchets nucléaires. Ils demandent au gouvernement du Québec de tenir une consultation publique du BAPE sur ce projet.
Le Parti Québécois s’inquiète du projet d’implantation d’un dépotoir nucléaire à
Chalk River, à proximité de la frontière québécoise.
Le ministre de l’Environ-nement, David Heurtel, a admis que le gouvernement du Québec n’avait pas été consulté quant au choix du site. 

Pier-Olivier Fortin,
Bureau du député
de Verchères
Stéphane Bergeron
Québec (Québec)