Le maire Larose envisage l’unification des Pontiacs

0
30

Justin Prest et Valérie Ménard

MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – Malgré son nom, la Municipalité de Pontiac ne fait pas partie de la MRC du Pontiac, mais plutôt celle des Collines-de-l’Outaouais. Roger Larose, élu maire le 7 novembre dernier, avec 39,29 % des voix, reconnait la confusion causée par la situation particulière. Il nous a expliqué que de changer de MRC serait « un long travail, suscitant plusieurs démarches, analyses, procédures et études. » Il a dit souhaiter, à court terme, « voir la MRC des Collines-de-l’Outaouais plus présente dans notre communauté. »

Le maire a déploré la MRC, car selon lui, elle n’est « pas du tout impliquée dans la municipalité. Tu peux te promener d’un bout à l’autre et il n’y a aucun endroit dans notre municipalité ou l’on peut voir une affiche qui dit que c’est le territoire de la MRC des Collines-de-l’Outaouais. Il est temps que ça change. »

Le maire a dit avoir soulevé le problème avec le préfet Marc Carrière. Selon Larose, Carrière s’est engagé à rencontrer le conseil pour en discuter davantage. La question principale sur laquelle le conseil planifie l’interroger est celle du futur de la Municipalité de Pontiac au sein de la MRC des Collines-de-l’Outaouais. De là, le maire et le conseil municipal pourront prendre une décision éclairée sur les prochaines étapes.

Larose a expliqué qu’il faut « aussi consulter la MRC du Pontiac, car il y a des rumeurs que la préfète Jane Toller serait ouverte à nous avoir parmi eux. »

Cependant, même si Toller était en faveur, ça ne veut pas dire que son conseil le serait, selon lui. « Il faut aussi comprendre que ça aurait dû être fait depuis des années. Ils ont manqué leur coup sur ce dossier et il est maintenant essentiel de consulter la population avant de prendre une décision de telle importance. Nous devons évaluer les avantages et les inconvénients, puis tenir un référendum. »

M. Larose nous a confirmé qu’à date, aucune démarche officielle n’a été entamée pour mettre de l’avant un tel projet d’unification des Pontiacs, sauf la rencontre avec le préfet Carrière. Il espère, néanmoins, engendrer un débat d’idées et des consultations citoyennes. Il faut mesurer, notamment, l’impact financier pour la Municipalité, ses résidents, ainsi que les critères et attentes que chercherait la municipalité à combler avec sa décision.

Primordialement, la population serait-elle en faveur d’un tel projet?

La question visée par l’étude sera de déterminer si un transfert vers la MRC de Pontiac serait préférable ou non à la situation actuelle. Chose certaine : ça sera aux résidents de choisir.