Le Grand Défi Pierre Lavoie au secondaire L’aventure amicale et sportive de 30 jeunes de la CSHBO

0
14

Dominique Bomans



Dominique Bomans

CAMPBELL’S BAY, le 11 juin 2014 – 4h45,     samedi 24 mai… Pour la plupart des jeunes adolescents, ce n’est encore que le tiers de leur nuit qu’ils viennent de passer là, mais pour les trente jeunes de l’équipe des coureurs du Grand   Défi Pierre Lavoie au secondaire, c’est l’heure du lever. L’heure du coucher ne se fera sans doute que plus de              24 heures plus tard, le dimanche soir, au terme d’une belle aventure       amicale et sportive.
Pierre Lavoie ne devait     pas faire les choses               à moitié cette année     alors qu’il débarquait,        accompagné de son     invité vedette, Guillaume Lemay-Thivierge, d’un hélicoptère de l’armée. Celui-ci venait d’atterrir quelques minutes plus tôt à quelques mètres à peine de la foule de 3300 jeunes coureurs et de leurs accompagnateurs    remontés à bloc et prêts à prendre le départ pour la gigantesque course à relais de 270 kilomètres séparant les villes de Québec et      de Montréal.
Une fois le départ donné, les courses se sont enchaînées à un rythme effréné : des équipes de deux coureurs se succédant les unes aux autres dans de courtes courses intenses de deux kilomètres environ et progressant inexorablement vers leur destination finale, un accompagnateur attitré qui suit et assure la sécurité en vélo, un chauffeur de bus mis à contribution qui ramasse les coureurs tous les deux kilomètres plus loin et une équipe de 28 coureurs dans l’autobus qui, offrant leur encouragement moral à ceux qui courent, attendent impatiemment que ce soit enfin leur tour.
À mi-chemin cette année, une     surprise de taille attendait nos coureurs alors qu’une grande soirée de festivités avait été organisée en leur honneur sur le site de l’université du Québec à Trois-Rivières : d’abord, les prestations gratuites des groupes musicaux Misteur Valaire et Les Trois Accords bien connus de tous les Québécois; ensuite, la course de nuit de 7 ou 10 kilomètres, organisée en collaboration avec la ville de Trois-Rivières, ouverte au grand public. Inutile de vous dire qu’après s’être autant donnés le samedi, si les courses se poursuivaient toujours le dimanche, les jeunes étaient bien plus tranquilles dans l’autobus.
Les jeunes et leurs accompagnateurs ont pourtant su puiser dans leurs dernières ressources pour franchir les derniers kilomètres et c’est fièrement qu’ils brandissaient la banderole aux couleurs de l’équipe des Hauts-Bois au moment de franchir la ligne d’arrivée. Ils venaient de parcourir les 270 kilomètres pour lesquels ils s’étaient préparés toute l’année, cette immense course à relais réunissant 100 écoles du secondaire et pour la première fois 9 cégeps et 1 université. Pierre Lavoie a tenu son pari, celui de mobiliser de plus en plus de jeunes à la cause. « En participant à l’événement, les jeunes deviennent des ambassadeurs des saines habitudes de vie et des modèles pour les générations à venir. »