Le gouvernement congédie le PDG de CISSSO Jean Hébert évincé

0
176

Allyson Beauregard
 

Allyson Beauregard
 
OUTAOUAIS – Après avoir lu un rapport déposé fin janvier par Sylvain Gagnon, "l’agent spécial" chargé d’enquêter sur le fonctionnement du Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Outaouais   (CISSSO) en décembre dernier, Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux, a limogé Jean Hébert à la tête du CISSSO le 20 février dernier
« Nous avons décidé de prendre les mesures nécessaires pour remédier à la
situation et soutenir l’équipe de direction du CISSSO », a déclaré la ministre dans un communiqué de presse. Mme Josée Filion, ancienne directrice générale adjointe du CISSSO, est la directrice générale par intérim de l’organisation et Mme McCann a nommé Mme Martine Couture au poste d’assistante (« accompagnatrice »).
Le mandat de Mme Couture se poursuivra jusqu’au 28 juin de cette année et portera principalement sur la mise en œuvre des recommandations de M. Gagnon, notamment: établir des liens de communication efficaces et durables avec les autorités régionales et les partenaires locaux; promouvoir et soutenir la création d’un comité consultatif; mieux coordonner les actions sur le territoire; assurer la représentation des milieux au conseil d’administration; élaborer un plan de consolidation et de développement des services locaux et soutenir la direction du
CISSSO dans la création d’un plan pour un nouvel hôpital.
M. Gagnon avait été affecté à cette tâche le 14 décembre 2018, moins de
24 heures après que Mme Chantal Lamarche, préfète de la MRC Vallée-de-
la-Gatineau, ait assisté à une réunion du conseil d’administration du CISSSO qui avait mis en lumière les multiples problèmes auxquels la région est confrontée depuis la création du CISSSO en 2015. Elle avait accusé M. Hébert d’avoir ignoré les préoccupations des régions rurales et de les avoir négligées au profit des zones urbaines et avait demandé son renvoi, une demande soutenue par le groupe de citoyens la Voix du Pontiac (Pontiac Voice). 
M. Gagnon avait pour mandat de documenter les différentes questions soulevées, y compris ses propres observations, et de soumettre des recommandations. « Au cours des dernières semaines, plusieurs partenaires d’horizons différents ont exprimé des préoccupations relatives à l’organisation des services, à la disponibilité des ressources, à la réponse aux besoins de la population et à la gouvernance du CISSSO », avait déclaré la ministre dans une déclaration. à propos de la nomination de M. Gagnon. Le déficit prévu par l’organisation pour 2019 était également une source d’inquiétude.
Mme Josey Bouchard, porte-parole de la Voix du Pontiac, a déclaré que son organisation était très satisfaite de cette nouvelle. « Nous espérons qu’après une série de compressions et de centralisations, les citoyens vont enfin retrouver les services qu’ils méritent, ici même dans le Pontiac. ». Le groupe espère que la gestion locale sera restaurée et que les services seront améliorés à l’hôpital et dans les CLSC du Pontiac.
Mme Patricia Rheaume, porte-parole du CISSSO, a déclaré que l’organisation "se félicitait" de la décision de la ministre et offrait son soutien entier à la nouvelle accompagnatrice. « Au cours des prochains jours, l’organisation examinera le rapport de M. Gagnon et prendra les mesures nécessaires pour mettre en œuvre ses recommandations », a déclaré le CISSSO.                       (Tr. LT)