Le FRR de la MRC a permis le démarrage ou l’expansion de 28 entreprises en 2020

0
170

Maryam Amini

MRC DE PONTIAC – La MRC de Pontiac a récemment publié un rapport pour son Fonds Régions et Ruralité (FRR) expliquant comment les fonds ont été investis en 2020 et son impact global.

Dans le cadre d’une entente avec le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) le 31 mars 2020, la MRC de Pontiac a adopté des politiques visant à utiliser les fonds du FRR pour soutenir les entreprises et les projets de développement qui améliorent la vie locale. L’équipe de développement économique de la MRC de Pontiac administre le FRR dans les secteurs suivants : croissance économique, tourisme, sports, loisirs, culture, agriculture et foresterie.

En 2020, le budget du FRR de la MRC de Pontiac était de 1 489 189 $ ; de ce montant, 587 968 $ ont été alloués et 901 221 $ ont été inutilisés et reportés aux années suivantes. Des fonds alloués, 43% ont été investis dans la gestion et les services territoriaux, 22% dans le développement économique, 17% dans les frais d’administration, 11% dans l’aide aux entreprises et 7% pour l’appui aux projets de développement.

En matière d’aide aux entreprises, 63 947 $ de subventions ont été accordés à des entreprises privées pour soutenir l’entrepreneuriat. Ces investissements ont permis le démarrage ou l’expansion de 28 entreprises, la création ou la consolidation de 117 emplois directs et un effet de levier sur les investissements totaux de 155 331 $.

Dans la catégorie des projets structurés et de l’amélioration du cadre de vie, 13 projets ont été financés, pour un total de 41 355 $, qui ont à leur tour suscité des investissements d’un montant total de 92 904 $ et créé ou soutenu 49,5 emplois directs.

Le FRR fait partie du Fond de Développement des Territoires (FDT) et vise à soutenir les MRC et les organisations à compétence MRC dans leurs missions de développement local et régional. Pour 2020-2021, l’enveloppe provinciale était de 145 millions de dollars, qui a augmenté à 150 millions de dollars pour les années suivantes.