Le Dr Earl Potvin prend sa retraite

0
16

SHAWVILLE – Après cinquante-six ans de service dévoué à la communauté du Pontiac, le Dr Earl Potvin a pris sa retraite de sa pratique en tant que chirurgien à l’Hôpital communautaire du Pontiac (PCH) à Shawville le 15 janvier.

« Je peux dire que j’ai apprécié toutes ces années [de travail] avec vous. C’était amusant. Si vous pouvez vous amuser au travail, vous vous en sortez plutôt bien », a-t-il déclaré dans une vidéo de sa dernière journée de travail circulant en ligne.

Né à Timmins, en Ontario, le Dr Potvin a déménagé à Ottawa pour étudier la médecine au St. Patrick’s College et à l’Université d’Ottawa, où il a finalement obtenu son diplôme en médecine. Avec deux enfants et des factures à payer, lui et sa femme, Bonnie, étaient à la recherche d’un endroit pour ouvrir un cabinet médical. On lui signale un cabinet vacant à Shawville. Ainsi, en juillet 1965, ils ont chargé leur Dodge bleue semi-automatique 1955 et ont quitté leur appartement de l’avenue Rossenthal à Ottawa pour se rendre sur
la route 148. À l’époque, Bonnie avait dit qu’ils allaient se donner deux ans et voir comment ça se passait.

M. Potvin raconte que Bonnie et lui sont tombés amoureux des gens de la région, de sa nature et de son rythme de vie tranquille. Inutile de dire que deux ans se sont transformés en 26 ans.

Il a travaillé à Shawville comme médecin généraliste et par la suite, pendant quatre ans à partir de 1972, il a étudié à l’Hôpital Civic d’Ottawa où il est devenu un chirurgien qualifié.

En tant que chirurgien général dans un hôpital régional, il a tout pratiqué. Il a opéré des os cassés, des cancers, des obstructions intestinales, des vésicules biliaires, des appendices, des césariennes et bien plus encore. Son expertise en chirurgie a permis à de nombreux patients du Pontiac d’être traités localement au PCH au lieu de devoir se rendre en ville pour recevoir des soins. Encore aujourd’hui, lorsqu’il se déplace dans le Pontiac, les gens l’arrêtent inévitablement pour lui rappeler qu’il les a opérés, expliquant parfois qu’il leur a sauvé la vie.

Pendant près de 35 ans, il a été le seul chirurgien de Shawville. « J’étais de garde vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept. Parfois, je devais me rendre à l’hôpital au milieu de la nuit pour une intervention chirurgicale d’urgence, et je retournais au lit sans que ma femme ne sache que j’étais sorti », a-t-il déclaré au Journal, précisant qu’au cours de sa carrière, il a travaillé avec plus de 17 000 personnes. Il a continué à gérer son cabinet de médecine générale tout en pratiquant la chirurgie et a également effectué de nombreuses visites à domicile.

« C’était un homme extrêmement agréable avec qui il était agréable de travailler, toujours sympathique et doté d’un grand sens de l’humour. Il va nous manquer », a déclaré Carol Valin, qui travaille à l’hôpital depuis de nombreuses années.

Le Dr Keith MacLennan, de Shawville, s’ennuiera également de travailler avec le Dr Potvin. « Earl a été un grand mentor pour moi, un atout pour la communauté, et il ne peut être remplacé. On ne fait plus de médecins comme lui », a-t-il déclaré.

Pour ce qui est de l’avenir, le Dr Potvin a déclaré qu’il avait de quoi s’occuper dans sa ferme de Clarendon. Il se passionne pour la culture de citrouilles géantes primées, mais admet que le champion local de la culture de citrouilles, Todd Kline, “ fait toujours pousser les plus grosses “.

À PCH, le Dr Sperduto, qui travaille à l’hôpital depuis 2009, remplace le Dr Potvin.

L’épouse du Dr Potvin, Bonnie, est décédée il y a quatre ans. Il a quatre fils : Derek, William, James et Jason.
(En collaboration avec Shelley Potvin)