Le député Mathieu Ravignat en entrevue

0
32

Fred Ryan (tr. L. T.)

Le Pontiac a besoin d’un sérieux coup de main pour le pont de l’Isle-aux-Allumettes, les résidences pour personnes âgées, les routes et les infrastructures.


Fred Ryan (tr. L. T.)

Le Pontiac a besoin d’un sérieux coup de main pour le pont de l’Isle-aux-Allumettes, les résidences pour personnes âgées, les routes et les infrastructures.

CAMPBELL’S BAY – Le député fédéral en poste, Mathieu Ravignat, nous décrivait ses plans et ses          inquiétudes pour la dernière année au pouvoir des Conservateurs à Ottawa, le 7 août dernier. Pendant que la Chambre des Communes est en congé, M. Ravignat en profite pour visiter sa circonscription – une des plus vastes au Canada – et rencontrer les résidants, remettre en          personne des prix de reconnaissance et discuter des       problèmes et des questions qui intéressent ses électeurs.
Pont de l’Isle-aux-Allumettes
“Pour ce pont, l’argent avait été réservé il y a déjà trois ans par le gouvernement fédéral, mais jusqu’ici, très peu a été fait. Ce retard n’est sans doute pas délibéré de la part du gouvernement, mais je crois que cette situation démontre un manque de rigueur au niveau du processus des contrats. Les Conservateurs ont des problèmes avec les contrats d’acquisition de matériel: les nouveaux ponts à Montréal et à Québec et l’achat de matériel militaire en sont des     exemples probants. Il y a une grosse question de             transparence ici, et d’efficacité.  Pourquoi est-ce que ça prend trois ans pour octroyer un contrat?
Jusqu’ici, il n’y a eu que des réparations cosmétiques.  Est-ce qu’ils attendent les élections? Écoutez, il s’agit d’une promesse et le pont a besoin d’être remplacé. Des travaux importants devraient se dérouler avant les prochaines    élections fédérales, il ne reste plus qu’un été pour faire        les travaux. J’espère que les municipalités locales et          mon bureau peuvent mettre assez de pression sur le        gouvernement pour le faire bouger.
Jusqu’ici, la plupart des emplois semblent aller à des Ontariens, mais je crois que les emplois devraient être partagés. Je sais qu’il s’agit d’une circonscription                conservatrice en Ontario, mais c’est une question d’équité.
J’ai posé au ministre des questions spécifiques à propos de ce pont, mais la seule réponse qu’il me donne, c’est “Le dossier suit son cours". C’est de la transparence, ça? Ce gouvernement n’est pas transparent, point. Mon rôle est de continuer à mettre de la pression sur eux, qu’ils tiennent leurs promesses et se mettent au travail dans ce dossier”.
Logements pour les aînés et logements sociaux.
“En fait, les Conservateurs ont fait des coupes majeures dans les plupart des programmes sociaux, dont les            logements, et cela a un impact sur tout le monde. Les Conservateurs ont refusé de s’attaquer au problème de la pauvreté, un problème fondamental de notre société.           Ils refusent carrément d’aider les provinces ou les          municipalités.
Au Canada, nous avons besoin d’une Stratégie nationale de logement, que le NPD a proposée. Cela aiderait énormément le Pontiac: rénovations aux résidences existantes, aide pour les aînés qui vivent dans les vieilles maisons ancestrales en campagne, avec des comptes de chauffage et d’électricité très élevés. Il nous faut du financement pour des infrastructures d’eau potable propre et de système d’égouts pour les aînés qui vivent seuls.  Le Pontiac est affligé d’un des plus hauts taux de pauvreté au Canada, alors toute stratégie pour combattre la pauvreté nous aiderait.
Le logement est un droit fondamental. Les Conservateurs refusent de le reconnaître et d’y investir.      Ils se concentrent sur ce qui est favorable aux grandes          compagnies.  Par exemple, la compagnie White Birch paper à Thurso s’est organisée pour qu’une de ses compagnies soeur déclare banqueroute afin d’éviter de payer                   les pensions des employés. Ils veulent les réduire                 immédiatement de 50%. Les Conservateurs soutiennent ces manoeuvres, donc les travailleurs du papier doivent vendre leur maison ou les refinancer, tout cela sans emploi.
Nous devons changer les lois qui régissent les                 banqueroutes. Le NPD propose que les pensions des employés aient priorité sur les dettes envers les banques. À l’heure actuelle, la loi permet aux compagnies de régler leurs dettes envers les banques et non pas les pensions des employés quand elles déclarent banqueroute. Dans le cas de la compagnie White Birch, la cour s’est prononcée en faveur des employés, mais la corporation a refusé de payer et demande des délais. La compagnie va en appel, sans pénalité ou pression de la part des Conservateurs.
Les pensions sont importantes pour toute notre économie. C’est ce que les retraités dépensent et cela     stimule l’économie. Les employés ont payé leurs taxes et leurs impôts, fait leur travail – et leur pension est coupée. Le Québec est plus diligent dans ce domaine, mais il s’agit d’un domaine fédéral. Au cours du premier terme de Jack Clayton, nous avons présenté un projet de loi pour placer les pensions devant les autres créanciers et les banques, mais les Conservateur l’ont défait. Nous l’avons réintroduit pour le voir défait à nouveau. Il est très clair que les Conservateurs ne se trouvent pas du côté des gens            ordinaires”.
Route 148 et infrastructures
“Les infrastructures sont aussi un sujet majeur pour le Pontiac. Il faut que le fédéral s’implique dans le              renouvellement des infrastructures municipales. Nos municipalités sont trop pauvres pour entretenir toutes les routes et les rues, les terrains de jeu, les systèmes d’eau potable et d’égout, tous ces items ont besoin de plus de ressources que les municipalités peuvent générer.
Prenons la route 148 par exemple. C’est une route provinciale, mais on fait très peu pour son entretien sauf de remplir les trous et de changer la surface de roulement. Pourtant, nous avions un député libéral pour nous représenter, Norm MacMillan, ministre des Transports. Cela n’a pas aidé du tout.  Les fermetures de la route 148, qui surviennent à presque tous les ans, nous affectent     énormément. Ce n’est pas seulement un irritant, cela éloigne les touristes et les investisseurs. Si les Libéraux sont si efficaces, qu’ont-ils fait?”
Au cours de l’entrevue, M. Ravignat a couvert d’autres sujets: l’éthique et la responsabilité, l’aide aux industries qui ont des difficultés, la foresterie, les réformes à la loi           électorale, la dénonciation, les Premières Nations et les questions environnementales, dont les changements           climatiques, et comment s’y préparer. Ces sujets feront    l’objet d’autres articles.