« Le conseil ne changera pas d’idée »

0
32

Lionel Tessier

MANSFIELD-ET-
PONTEFRACT – C’est devant une salle municipale bondée (plus de 30 personnes) que se tenait la réunion mensuelle du conseil municipal le 8 mars dernier.

Lionel Tessier

MANSFIELD-ET-
PONTEFRACT – C’est devant une salle municipale bondée (plus de 30 personnes) que se tenait la réunion mensuelle du conseil municipal le 8 mars dernier.
Au cours de la période de demandes du public, la question de l’étude sur le regroupement municipal a encore été soulevée. Le conseil municipal avait mis à la disposition du public, à l’entrée de la salle, des copies d’une étude réalisée en 2002 par le ministère des Affaires municipales sur la fusion possible de Mansfield et Fort-Coulonge. Plusieurs citoyens, qui semblaient frustrés par la décision
du conseil de ne pas demander au MAMOT de réaliser une autre étude sur cette question, sont intervenus pour demander au conseil de changer sa décision. La conseillère Claudette Pleau, qui avait fait des recherches auprès d’autres municipalités récemment fusionnées, a expliqué que, d’après les renseignements obtenus, une fusion municipale représente peu d’avantages, ce que semble
confirmer l’étude de 2002.
Cependant, des interventions du public se sont poursuivies pendant une trentaine de minutes, souvent sur un ton acrimonieux. Pour clore cette discussion, la mairesse Cathy Bélec a fait une intervention claire, déclarant : « Le conseil ne changera pas d’idée ! »
À un citoyen qui voulait savoir ce qui se passe avec les réparations au pont Marchand (Rouge), Mme Bélec a précisé que les plans et devis avaient été préparés, donc que le dossier avançait.
Elle a aussi précisé que les maires du Pontiac, lors de leur rencontre administrative du 7 mars, avaient décidé que l’élection du préfet de la MRC se ferait désormais au suffrage universel, c’est-à-dire que tous les citoyens seraient invités à voter lors de cette élection et non pas seulement les maires, comme c’est le cas présentement.
Résolutions générales
Selon les termes d’une entente de 15 ans, le conseil versera sa contribution biannuelle de 8 000$ pour soutenir les activités du Centre de loisirs des Draveurs.
Le règlement d’emprunt pour les travaux de réfection du chemin des Rapides a été annulé. Par contre, des travaux de traitement de surface y sont prévus cette année, et sur d’autres chemins de la municipalité. Une nouvelle technique de resurfaçage, qui est censée être moins chère et plus efficace, sera utilisée pour ces travaux.
Une demande sera expédiée au ministère de l’Environnement pour obtenir la permission de poursuivre le traitement des moustiques dans les années à venir.
Le conseil fera parvenir une lettre d’appui au projet de centrale de cogénération de Énergie Davidson et engagera une somme de 500$ en achat de publicité pour l’activité de rodéo de l’entreprise R. S. Ranch.
Fournaises extérieures
Désormais, il faudra obtenir un permis de la Municipalité pour l’installation d’une nouvelle fournaise extérieure, qui devra être faite selon les normes établies par le règlement existant.
Démission
Mme Cathy Bélec a annoncé que la conseillère Véronique Lamoureux avait dû remettre sa démission pour des raisons personnelles, mais il n’y aura pas d’élection partielle pour combler son poste étant donné que les élections municipales se tiendront en novembre prochain.
Le public à la MRC
Le conseil a adopté une résolution pour demander que les réunions mensuelles du conseil des maires de la MRC de Pontiac soient tenues en soirée plutôt que durant la journée, afin de permettre à tous les citoyens d’y assister. C’est une pratique courante dans les autres MRC du Québec.