Le capitaine des pompiers du Pontiac répond aux préoccupations

0
6

Un nouveau camion de pompier à la caserne de Breckenridge acheté en février 2022.

Greg Newing

MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – À la lumière des récentes allégations selon lesquelles le service d’incendie de la Municipalité de Pontiac (MDP) manque d’équipement de base et d’eau à la caserne de Breckenridge, le Journal du Pontiac a interviewé le capitaine des pompiers Evan Prest et le lieutenant Stéphane Tremblay pour obtenir leurs commentaires sur l’état de l’équipement et l’utilisation de l’eau à l’installation.

Le capitaine Evan Prest a déclaré que les réparations du puits et de la pompe de la caserne de Breckenridge ont permis de résoudre les problèmes d’approvisionnement en eau rencontrés précédemment. Avant les réparations, les camions de Breckenridge étaient lavés avec l’eau de la rivière ou amenés à la caserne de Quyon pour être lavés en raison des pénuries d’eau.

Le puits et la pompe réparés et en parfait état de fonctionnement permettent maintenant aux pompiers de laver les camions à la station et d’utiliser les toilettes sur place sans problème.

M. Prest a également expliqué que l’eau utilisée pour remplir les camions est indépendante de l’eau du puits qui alimente les toilettes et les robinets de la station. Les camions d’incendie de la MDP sont remplis à partir d’un réservoir de 8 000 à 10 000 gallons stocké sous chaque caserne, qui est régulièrement rempli ou transporté par navette depuis une autre caserne.

M. Prest a déclaré que le réservoir de la caserne de Breckenridge est resté plein pendant toute la période où la caserne a connu des problèmes avec son puits.

Le lieutenant Stéphane Tremblay a expliqué qu’à titre de mesure de sécurité supplémentaire, en cas de problème d’approvisionnement en eau dans une caserne, les pompiers peuvent également remplir un camion à la rivière avec une pompe portable ou à une borne d’incendie. Il a également indiqué qu’il existe une entente entre le ministère de la Sécurité et la Ville de Gatineau qui permet aux pompiers du ministère de la Sécurité de faire le plein de leurs camions à une borne d’incendie de Gatineau, au besoin.

En réponse aux allégations selon lesquelles le service d’incendie manque d’équipement de base, comme une deuxième échelle de 30 pieds pour évacuer les bâtiments, M. Prest et M. Tremblay ont précisé que le service d’incendie de la Municipalité dispose de deux échelles de 30 pieds à la caserne de Luskville, qui ont toutes deux été inspectées et jugées en bon état.

Chaque camion d’incendie de la flotte est également équipé de son propre jeu d’échelles de 24 pieds.

Bien que le service ne dispose pas d’un budget aussi important que celui d’autres municipalités, M. Prest et M. Tremblay estiment que l’équipement actuel est suffisant pour assurer le bon fonctionnement des services d’incendie : « Il y aura toujours des défis à relever, il faut travailler avec ces défis et faire de son mieux. Bien que nous disposions d’environ un quart du budget de Chelsea, nous avons une bonne flotte de camions et un bon équipement. Je ne vois rien de dangereux pour ma santé et ma sécurité, je n’ai jamais été inquiet que mon équipement ne fonctionne pas bien », a déclaré M. Tremblay.

M. Prest a fait remarquer que le service d’incendie se trouve actuellement dans une période de transition après la démission de l’ancien chef des pompiers, Kevin Mansey : « Nous essayons de faire notre part pour combler les lacunes après le départ de l’ancien chef. Nous essayons de faire en sorte que le service continue à fonctionner.

Nous avons toujours eu des défis à relever, il y a eu des hauts et des bas, mais nous voulons simplement travailler et aider notre communauté. » Selon Prest et Tremblay, il y a actuellement 29 pompiers sur la liste et 3 autres en formation. Tous les pompiers du service de la MDP sont formés selon les normes québécoises, ce qui implique quatre années de formation au total.