Le budget provincial prévoit une surplus de 2 milliards

0
29

Allyson Beauregard
(Tr. LT)


Allyson Beauregard
(Tr. LT)

MRC DE PONTIAC  et MUN. DE PONTIAC – Le 17 mars dernier, le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, déposait le budget du gouvernement Couillard pour l’année 2016-2017. Ce budget de 102,5 $ milliards est le troisième de ce gouvernement et le deuxième qui présente un surplus. Le gouvernement a l’intention d’investir un surplus de 2 milliards dans le Fonds des générations, créé en 2007 afin de réduire la dette de la province.
« Depuis longtemps, nos dettes se sont accumulées, au point que nous devons débourser 30 millions par jour en intérêts: cet argent pourrait être investi ailleurs. Notre budget permet aux Québécois de se tourner vers l’avenir avec confiance étant donné que, en gérant efficacement les fonds publics, nous pouvons réinvestir dans des secteurs prioritaires comme l’éducation, l’aide aux entreprises aux
prises avec une économie changeante et l’allégement du fardeau des taxes pour les Québécois », déclarait le député de Pontiac, André Fortin, soulignant que la province est maintenant en meilleure posture financière.
Dans son ensemble, le budget ne prévoit pas de hausse des impôts, mais de l’aide supplémentaire aux parents avec plus d’un enfant qui utilise le système de garderies et une hausse de 3% en éducation. De plus, la province investira 2 milliards en 2016-2017 pour effectuer des réparations à son réseau routier.
Santé
À la fin de 2017, la taxe-santé, instaurée en 2010, sera abolie: dès cette année, cette taxe passera de 100$ à 50$ pour ceux qui gagnent moins de 41 265$ et à 75$ pour ceux dont les revenus s’élèvent à moins de 134 000$. L’augmentation des dépenses en santé, qui représentent 38% du budget de la province, serviront en majeure partie à payer l’augmentation des revenus des médecins et les autres augmentations salariales déjà négociées, les services à domicile, les services
aux personnes atteintes d’autisme, un meilleur accès aux chirurgies et aux centres de désintoxication. « Il en coûte beaucoup moins cher au système si les personnes reçoivent les soins à domicile, donc nous allons investir 60 millions par année pour les soins à domicile afin que les personnes puissent rester chez elles plus longtemps et avoir une meilleure qualité de vie », expliquait M. Fortin.
Les objectifs de la réforme majeure du système de santé seront atteints et, selon le député, la province est sur la bonne voie. « C’est un processus continu d’amélioration de l’accès à des meilleurs services de santé, accessibles partout dans la province, à des réductions de temps d’attente pour les chirurgies, etc. », déclarait-il au Journal.
Éducation
“Au cours des trois prochaines années, nous dépenserons 1,2 milliard additionnel en éducation et 700 millions de plus pour rénover et moderniser nos infrastructures scolaires vieillissantes”.
Selon les estimations du gouvernement, près d’un tiers de toutes les écoles de la province, incluant les collèges, ont besoin de réparations majeures. « Ces investissements vont certainement être un élément motivateur dans la persévérance et le succès de nos enfants et vont contribuer à la prospérité de la province et du Pontiac, ce qui explique pourquoi l’éducation est une priorité pour nous », disait M. Fortin.
Services à la petite enfance
Pour les parents qui ont plus d’un enfant fréquentant une garderie subventionnée, le budget prévoit une réduction d’impôt de 50% pour le deuxième enfant étant donné que le gouvernement a décidé, l’an dernier, d’indexer les subventions aux revenus des parents.
Mais, selon M. Fortin, les mesures qui aideront encore davantage le Pontiac sont les investissements dans le domaine de la foresterie, à la fois pour améliorer les chemins forestiers  et aussi pour offrir des avantages financiers aux propriétaires de forêts privées afin qu’ils rendent leur bois plus disponible pour les groupes forestiers, comme le Groupement forestier.